Torshavn et ses alentours, capitale des Feroe

Notre prochaine destination est la capitale: Tórshavn.

Nous venons de finir notre randonnée sur Vagar et cherchons donc un endroit pour dormir nous rapprochant de la capitale. C’est comme ca que nous nous retrouvons un peu au hasard a Kaldbak.

Kaldbak, la maison aux porcelaines

porcelaine dans un jardon a Kaldbak

Une partie du jardin de porcelaines a Kaldbak

Ce village se trouve au nord de Tórshavn. Les bus publics de la capitale(bus rouges gratuits) y mènent.

La vue n’est pas très jolie d’ici mais on trouve néanmoins deux lieux qui passeront peut être bientôt pour des attractions touristiques. En effet, il n’y a pas tant de choses que ça aux Feroe, et les « attractions touristiques » sont parfois un peu tirées par les cheveux. On trouve donc ici:

  • Une église noire avec le toit en herbe, une des plus typiques qu’on ait vue,
  • Une maison, à l’entrée du village, dont le jardin est tout décoré d’objets en porcelaine, ambiance flippante,
  • Une randonnée part aussi du village.

Et sinon il y a les chevaux, toujours aussi mignons dans le coin.

Tórshavn, visite rapide

port de torshavn

Vue sur le port et les tinganes rouges de Torshavn

Apres une nuit dans les hauteurs, c’est parti pour Torshan. Le bus arrive et nous indique qu’il repart dans 30mins. Mais chanceux une femme que nous avons déjà croisée 4 fois nous propose de nous emmener.

Comme un autre de nos conducteurs, sans que nous abordions le sujet, elle nous parle du « grindadráp », ou « le grind ».
En effet, les Féroens ont bien conscience que cette chasse à la baleine est très mal vue par le reste du monde. Certains essayent donc de s’expliquer face aux étrangers ou au moins de démentir les fausses informations qui se sont répandues. 
Autre tradition de chasseurs, la « pêche » au fulmar, qui a lieu a la fin de l’été. Certains de ces oiseaux, alors adolescents à cette époque de l’année, tombent a l’eau. Trop gras pour pouvoir voler,  ils se font repêcher par les habitants. 

Nous arrivons au camping de la ville. Tres confortable, ça fait du bien de se mettre au chaud en squattant le salon. 
Nous ne visiterons pas grand chose dans la capitale mais nous arretons au moins pour voir:

  • Les Tinganes, ancien lieu du parlement, avec de jolies maisons rouges
  • Le fort de Skansi

Ou bien manger a Tórshavn

restaurant gastronomique Feroe

L’intérieur du restaurant gastronomique Raest a Torshavn

Les iles Feroe comptent sur leur gastronomie pour appater le touriste. 

Et nous, on a bien envie de se faire un gros plaisir!
Ici les choses sont cheres, alors je vous laisse imaginer pour un restaurant gastronomique. Ce sera notre petit cadeau.

Conseillé par le mec du camping, nous réservons a Ræst, dont la spécialité est la cuisine fermentée.
On a un peu de mal à trouver, juste un petit panneau sur une maison indique le restaurant, mais la porte se trouve a l’arrière. C’est à l’odeur qu’on se dirige. Ca sent fort mais miam! 
Il n’y a que quelques tables à l’interieur est le decor est vraiment sympa. Ambiance vieille maison avec des photos aux murs, un piano, un fauteuil velours, des livres anciens. Dans notre petit coin de restaurant, on est que nous deux, ils n’auraient pas pu mieux nous placer.

Le menu chez Raest comprend  5 plats, plus un plat « apéritif ».
Ils sont vraiment délicieux! Mais aussi… très petits. On se demande si on ne va pas devoir se faire des pates en rentrant… Heureusement le dernier plat avant le dessert ne ressemble pas aux autres.
Nous passons d’un coup du gastronomique au « plat du terroir », et c’est un gros bout d’agneau accompagné de rutabaga qui nous est amené. Fermenté pendant 3 mois, on a un peu l’impression de manger l’agneau vivant, poil compris.
Il n’en faudrait pas plus.

Autre restaurant très connu, Koks, au guide Michelin.
Ce sera peut etre pour une prochaine fois,  mais il faudra alors prevoir un budget encore plus gros et reserver bien plus a l’avance.

Kirkjubøur

Kirkjubøur eglise et cathedrale

En premier plan l’eglise de Saint Olav’s, et la cathedrale Magnus en arrière plan, dans le village de Kirkjubøur

Nous allons visiter Kirkjubøur en prenant un des bus rouges de la ville.
On peut aussi y aller à pied via la montagne mais on est un peu flemmards aujourd’hui. Une journée ville, c’est un peu considéré comme une journée repos.

Le village est tres petit (bon ok un peu comme tous les villages ici) et le tour est vite fait. Néanmoins ce lieu était au moyen age le centre religieux des iles. On y trouve donc les ruines de la cathedrale Magnus, aussi appelée « Mururin » et l’eglise de Saint Olav’s , datant du 12eme siècle.

On peut aussi visiter le petit musée de Roykstovan, dans une vieille maison en bois datant d’il y a 900 ans.

A suivre ici pour un tour en helico

Vous avez aimé, pensez à partager 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous aimez ce blog? Faites passer le mot :)