Puerto Williams, l’extrême sud de l’Amérique

Carte ile navarino

Carte de Patagonie, réserve du Cap Horn avec l’île de Navarino et port williams

D’Ushuaia, nous traversons le canal de Beagle pour rejoindre l’île de Navarino, au Chili.
Ça y est nous sommes vraiment au bout du monde, arrivés à Puerto Williams, la seule ville de l’île.
2500 habitants environ. L’ambiance bout du monde y est.

C’est en réalité un peu l’image qu’on pourrait avoir d’Ushuaïa avant de se rendre compte que celle ci est quand mène une ville de 65000 habitants. A port Williams point d’immeuble, ni de « vrais » magasins. C’est dans de petites maisons en bois comme les autres que se trouvent l’office du tourisme, les petits restaurants, les supermarchés etc.
Peu de monde dans les rues, mais nous croisons de gros chiens tranquilles, des chats… et des chevaux.
Certains voyageurs sont déjà dans le rythme village. Et oui, tous les vendredis il y a pizza, dans tel restaurant, et exceptionnellement dans quelques jours, cinéma dans la salle commune du village…

Comme la plupart des gens venant jusqu’ici, nous prévoyons de faire le trek de las dientes de Navarino. C’est la randonnée la plus populaire ici, mais il y a aussi d’autres possibilités à partir de port Williams ou de Puerto Navarino.

randonnees port williams

Carte des treks et randonnées sur l’île de Navarino, en particulier les « Dientes de Navarino »

Malheureusement je suis malade, je suspecte l’eau d’Ushuaïa. Mais heureusement on a le temps, aucun impératif avant un moment.
On trouve l’hostel parfait pour se reposer le temps qu’il faut, soit 3 nuits, 2 jours.
Le « refugio el Padrino ». Auto-géré, nous sommes accueillis par un couple d’italiens se reposant là  pendant 4 jours et une israélienne. La proprio n’est pas là , elle revient dans 4 jours.
Bon ok. On fait comme chez nous et faisons connaissance avec les différents habitants partant ou revenant de trek.
Au départ du couple d’italiens expatriés, nous reprenons la charge du refuge avec notre voisin allemand, Norbert. Le temps est magnifique, on resterait bien ici une semaine entière !

Comment rejoindre Puerto Williams

Village de port williams

Vue sur le village de Port Williams

Rejoindre le bout du monde n’est pas donné, mais pas si compliqué que ça.
Trois solutions:

  • A partir d’Ushuaia, en Argentine, des agences proposent des tickets comprenant bateau et bus. On passe la frontière en bateau jusqu’à Puerto Navarino puis le bus jusqu’à Puerto Williams à environ 50kms.
  • A partir de Punta Arena, en avion. A réserver à l’avance
  • A partir de Punta Arena, 36h de ferry, mais dans de beaux paysages. A réserver à l’avance. Certains tentent à la dernière minute mais rien n’est garanti.

Le gouvernement chilien souhaite bien faire un peu de concurrence à Ushuaia en développant le coin.
Il existera donc bientôt un nouveau chemin vers Port Williams passant par le Chili!
Enfin d’ici 6 ans :). 
En effet nous avons rencontré un Chilien travaillant à la construction d’une nouvelle route.
Celle ci rejoindra directement Porvenir (en face de Punta Arena) à Caleta Dos de Mayo (pour l’instant seulement quelques baraquements non visibles sur Google Map mais sur « maps.me »).
Un court trajet en bateau permettra alors de rejoindre Port Williams.
La ville est d’ailleurs aussi en travaux avec amélioration de la route et projet d’un nouveau port.

Galerie Photo de Port Williams

Vous avez aimé, pensez à partager 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous aimez ce blog? Faites passer le mot :)