Arrivée sur Vagar – premières impressions des Féroé

Après un court vol de Copenhague, nous nous approchons d’un énorme nuage… bon ça doit être là les iles Feroe… enfin dessous.

On passe à travers le nuage, c’est exactement comme je l’imaginais ! Pas déçus, j’ai déjà l’impression de ressentir l’atmosphère du coin.
Pluvieux certes, mais il faut bien ca pour créer toutes ces rivières dégringolant des collines.
Brumeux oui, je n’arrive même pas à prendre en photo cette cascade au loin. Mais tant pis je suis de bonne humeur.

Le lac de Leitisvatn

Vagar lac Leitisvatn

Falaises près de lac Leitisvatn

Nous décidons d’aller directement en direction du Leitisvatn, une des attractions principales de Vagar. A peine ai-je levé le pouce que la première voiture s’arrête et nous dépose au début de la randonnée.
Ca c’est de la chance !
D’ici, la marche est assez simple et courte, mais un peu boueuse. A peine arrivés nous sommes déjà sales. Il va falloir s’y habituer.

Nous découvrons nos premières falaises. La cascade au bout du lac, se jetant dans la mer est elle aussi impressionnante, vu l’agitation de la mer.
Nous faisons aussi connaissance avec les principaux habitants de l’ile, les moutons, aux yeux de zombie.
Petit bémol cependant, snif, je me rends compte un peu tard qu’on a raté la fameuse vue où on peut voir les falaises entre le lac et l’océan. A mettre dans la liste donc si on revient un jour aux Féroés.

campement vagar feroe

Premier campement un peu a l’arrache

Nous partons ensuite poser notre tente dans la vallée au bout du village de Vatnsoyrar.

Jour 2 – Sandavagur et le Trollkonufingur

Notre séjour étant bien planifié, j’avais réservé pour aujourd’hui le bateau pour Mykines.
L’endroit étant un des plus touristiques du pays, et le bateau étant privé, il est conseillé de réserver à l’avance.
Nous nous levons donc assez tôt pour être sur d’etre au port avant 10h. On y sera finalement très à l’avance mais on nous indiquera une super station service pour patienter avec un café.

On retourne finalement sous la pluie pour attendre le bateau dont le capitaine nous dit… qu’il ne repart pas. What ?! Mer trop agitée c’est annulé. Peut être demain, mais il ne peut pas garantir.
Normalement il faut refaire une réservation sur internet, mais heureusement, bien gentil, il prend le temps de nous les changer en direct. On décide de tenter un aller-retour à Mykines demain, histoire de ne pas trop bouleverser notre planning.

Vuu sur le Trøllkonufingur

Vue sur le Trøllkonufingur

Aujourd’hui on va donc faire un petit tour dans les villages de Midvagur et de Sandavágur puis aller voir le Trøllkonufingur.

Finalement ce n’est pas une si mauvaise chose que le bateau soit annulé, ca nous permet de faire le tour des villages. J’adore les dizaines d’oiseaux se baladant à marée basse à Sorvagur, l’église de Sandavagur que je prends en photo dans tous les sens, et bien sur la vue sur le Trollkonufingur.

Les habitants de Vagar

vue sur Sandavagur jardin

Vue sur Sandavagur sur le chemin du Troll Finger

Nous croisons des locaux bien sympas et notre conclusion sera et restera « ok vu comme ça ils n’ont pas vraiment un visage très engageant mais en réalité ils sont cools ».

Les référentiels ne sont clairement pas les mêmes entre eux et nous:
Un pépé nous dit « je vais rejoindre ma maison d’été » Nous pensons « … maison d’été ? Mais la il pleut et il fait 10 degrés ! ».
Un homme nous indique que « Au Trøllkonufingur, il y a beaucoup de gens qui viennent ». Nous pensons « c’est les 2 personnes là le « beaucoup », en plein mois d’aout ? Je me demande ce qu’ils diront quand le tourisme de masse va arriver ».

Campement feroe sous le soleil

Camping de luxe au soleil

Mais ne parlons pas trop de mauvais temps, d’un coup le ciel s’éclaircit et nous finissons même la journée sous un grand soleil dans une vallée partant de Sørvágur. Au programme atelier couture pour Valériane et lecture pour Christophe dans notre palace.

Retrouvez la suite de notre voyage… sur Mykines.

Vous avez aimé, pensez à partager 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous aimez le blog? Faites passer le mot :)