Description, astuces et informations – trek Choquequirao

Comme moi vous rêvez d’aller voir le Choquequirao? 
En aller-retour, ou comme une nouvelle alternative au chemin de l’inca (inca trail), permettant de rejoindre le machu picchu en toute autonomie. 

Vous trouverez ci dessous les informations pour organiser cette randonnée en solo, carte comprise.
Une randonnée tout à fait faisable en indépendant.
Super trek sans guide ni porteur et à petit budget. 

Plus d’informations sur le complexe archéologique en lui même dans l’article « Le Choquequirao : un site inca a decouvrir ».
Pour les détails de notre expérience voir l’article « Trek Choquequirao au Machu picchu ».

Comment rejoindre le Choquequirao

carte choquequirao machu picchu

Carte, où est le Choquequirao par rapport a Cuzco?

Le Choquequirao est en réalité assez simple à rejoindre en terme de logistique mais… demande de la marche car aucune route n’y mène directement. Pour y aller:

  • Premièrement, rejoindre le village de Cachora.  De Cuzco, notre solution la plus économique mais pas la plus rapide : prendre un bus en direction d’Abancay et descendre à l’intersection avec la route de Cachora. Ici prendre un collectivo ou taxi pour rejoindre le village.
  • Deuxieme étape, marcher. Voilà vous êtes au départ. Maintenant 32km vous sépare du site archéologique. Mais aussi du dénivelé. 

Résumé des étapes de la randonnée Choquequirao – Machu Picchu

 

La randonnée pour le Choquequirao peut se faire en aller retour (4-5 jours) ou être prolongée pour aller jusqu’au Machu Pichu (entre 4 et 8 jours de marche selon les options choisies).

Si dessous les étapes d’un mélange randonnée et bus, de Cochara au Machu Picchu en passant par le Choquiquerao.

  • Jour 1: Cachora au camping Santa Rosa : environ d+800, d-1500. Deux autres campings sont présents (Chiquisca et Playa rosalina) si vous souhaitez vous arrêter plus tôt. Le premier dans la descente, l’autre tout en bas près du pont.
  • Jour 2: Santa Rosa à camping Choquequirao : environ d+800 pour rejoindre le camping se trouvant à 2850m environ d’altitude, dans le site archéologique. Plus, visite du site. 
  • Jour 3: Choquequirao à Maizal : environ d-1400 , d+1000. Nous ne faisons pas demi-tour mais continuons en direction du Machu Picchu. Sur la descente il est possible de camper à deux-trois endroits, dont sur le site archéologique de Pinchaunuyoc (fontaine d’eau dans les ruines). Non aménagé. Le dernier emplacement pour camper avant la ferme de Maizal est au niveau de la rivière (non aménagé).
  • Jour 4 : Maizal à Yanama: environ d+1200, d-600. On fini la montée jusqu’au col de San Juan où se trouve un abri, puis longue descente jusqu’au village de Yanama.  
  • Jour 5 : Yanama à Hidroelectrica : Nous enchaînons deux collectivos jusqu’a Hidroelectrica, puis marche jusqu’a aguas caliente.
  • Jour 6: Visite du machu picchu et retour à Cuzco via Hidroelectrica

Astuce variante Jour 1: prendre un taxi à Cachora pour commencer le trek au mirador Capuliyoc et gagner 11km sur le premier jour. Un hostel se trouve au mirador.

Astuce variante Jour 5: A partir de Yanama il y a une route. Vous pouvez donc continuer en transport en commun comme nous l’avons fait, ou à pied (Environ 3 jours de plus), ou mixer les deux solutions. 

Pour les détails de notre expérience personnelle, suivre l’article « Trek Choquequirao au Machu picchu »

Coucou lecteur, pensees-de-voyage est maintenant aussi sur facebook et twitter! 
Suis-nous pour encore plus de news voyage. Et en plus ça nous fera plaisir 🙂

Informations pratiques, matériels, climat, budget : trek de Choquequirao

  • Cette randonnée est facile à organiser et suivre en indépendant, pas besoin de guide, il y a qu’un seul chemin et vous croiserez des locaux ci nécessaire.
  • Si vous n’avez pas tout avec vous, vous pouvez louer du matériel à Cuzco, environ 20 soles par jour pour un kit complet (tente, matelas, sac de couchage, cuisine).
  • Facile à faire seul, ne veut pas dire simple. Dénivelé important, et passage à plus de 4000m si vous continuez après le Choquequirao. Les ruines sont déjà à 3085m
  • La saison sèche est de Mai à Septembre. En Avril la saison des pluies est sur la fin.
  • Prévoyez des vêtements de pluie. Niveau température il peut faire chaud en plein soleil, comme froid au passage des cols par exemple.
  • Et n’oubliez pas l’anti moustiques !
  • La plupart des campings sur le trajet peuvent fournir un repas. Repas sommaire.
  • La plupart des campings comprennent des douches (froides)
  • Vous pouvez louer une mule au village de Cachora si besoin. Pour une randonnée en famille par exemple.
  • Prix d’entrée avril 2017 pour le site du Choquequirao, 60 soles comprenant le camping sur le site. Poste de contrôle peu après le village de Marampata.
  • Coût en indépendant: 70 euros environ sans compter la visite du Machu Picchu.
Vous avez aimé, pensez à partager 🙂

5 thoughts on “Description, astuces et informations – trek Choquequirao”

  1. Agnes urzay says:

    Bonsoir , votre article est extraordinaire .super clair et bien documenté. Mille mercis .
    Finalement vous avez fait les 2 sites, est ce vraiment necessaire,,j ai peur d être déçue de la présence de la foule .; faut il vraiment prendre son billet d entrée pour le macchu pichu plusieurs mois à l avance .?
    J avais lu sur un site qu un projet de téléphérique existait , pour le choquequirao, en savez vous plus?
    Bien à vous .agnès de toulouse….

    1. valeriane says:

      Bonjour et merci 🙂
      Je confirme qu’il y a bien un projet de téléphérique au Choquequirao.
      Je pense cependant qu’il va encore falloir du temps avant sa mise en place, car rien n’était commencé en 2017 et que ça coûte cher. Pour les deux sites, il faut juste se dire qu’ils n’ont rien à voir, tout dépend de ce que vous recherchez. Le Choquequirao est moins impressionnant mais nous avons adoré l’ambiance et le fait d’y accéder en randonnant (randonnée à faire en indépendant comme je l’explique dans l’article qui détaille notre expérience). Ceci dit il y a aussi des randonnées pour le Machu Picchu comme le trek de l’inca ou le Salkantay.
      Le Machu Picchu c’est ambiance touristique, facile d’accès, avec beaucoup de monde mais c’est néanmoins très beau. Pour ne pas être déçu il faut juste s’attendre à la foule, car il y en aura. Si tu y vas je te conseille de monter au Huayna Picchu (billet en plus), la vue sur le Machu est génial! Personnellement nous avions pu prendre le billet au dernier moment à Aguas Caliente. Bon voyage et à bientôt sur le blog : prochaine aventure au Canada pour nous 🙂 !

      1. Urzay agnes says:

        Merci pour ta réponse , et tes conseils , je ne manquerai pas de te suivre sur ton blog , et bon voyage au canada.Agnès

  2. Julie says:

    Bonjour! Merci beaucoup pour ton article, tu nous as inspiré et nous allons nous lancer dans l’aventure!
    Tu parles de louer du matériel à Cuzco pour environ 20 soles par jour pour un kit complet : as tu une adresse à nous recommander ? Merci !

    1. valeriane says:

      Génial ! Vous allez peut-être en baver mais je suis sûr que vous allez aimer :). Pour la location je ne me rappelle plus mais Cuzco n’est pas bien grand et on a vu des vendeurs/loueurs dans le centre (Les prix ont peut être un peu augmenté depuis). Pas non plus d’infos sur la qualité car on avait notre matos donc on n’a pas testé cette solution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous aimez ce blog? Faites passer le mot :)