Guide de Santorin – changement d’ambiance

Après la tranquille Amorgos, direction Santorin. Curieux de nature, nous ne pouvions pas rater la célèbre « Santorini! ». C’est l’île symbole des Cyclades avec ces fameuses églises aux dômes bleus et grandes falaises. On nous avait prévenus, cette île est unique à tous les points de vue. Bienvenue à Santorin!

Sommaire:

1. Votre voyage à Santorin, informations pratiques
    1.1. Comment se déplacer à Santorin
    1.2. Peut-on faire de la randonnée à Santorin
    1.3. Que faire/voir à Santorin
2. Si c’était à refaire, conseils et itinéraire pour 4 jours à Santorin
    2.1 Conseils pour un voyage à Santorin
    2.2 Itinéraire pour 4 jours à Santorin
3. Notre expérience Sac à dos à Santorin
    3.1. Le double choc de l’arrivée à Santorin
    3.2. Jour 1, Les plages de Santorin et le village d’Akrotiri
    3.3. Jour 2, Tour organisé pour les cratères de Santorin
    3.4. Un départ de Santorin incertain
4. Santorin, notre bilan mitigé
5. Laissez un commentaire

Votre voyage à Santorin, informations pratiques

Comment se déplacer à Santorin

Santorin est touristique, très touristique.
Et le bon côté de la popularité de Santorin, c’est que vu le nombre de touristes, le réseau de bus est bien développé et leur fréquence assez élevée. De Fira, le centre de l’île, des bus se rendent à Akrotiri, Monolithos, Athinios, Oia, Perissa et Kamari.

carte touristique quoi faire a Santorin

Carte touristique des attractions de l’île de Santorin

Étonnamment l’auto-stop a aussi assez bien marché pour les 2-3 fois où on en a fait. C’est même la première fois où deux voitures s’arrêtent en même temps.
Bon ok on soupçonne que la première, ayant fortement ralenti au milieu de la route, a arrêté la deuxième.
Enfin pour plus de confort et sortir des villes/villages, il est aussi possible de louer voiture, quad ou moto.

Peut-on faire de la randonnée à Santorin?

oia santorin

Vue de la côte ouest, du village de Oia

Pour le bivouac ou la marche à Santorin, ma première réaction serait de dire « oubliez cette île », très urbanisée et plutôt tournée vers le tourisme de luxe. Il y a pleins d’îles plus adaptées à un séjour randonnée.

Cependant si vous êtes sur place et voulez découvrir les lieux à pied, il y a quelques jolies possibilités de balade:

  • Randonnée de Fira jusqu’a Oia, vous pouvez faire la marche au dessus des falaises de la Caldeira, c’est de là que vous aurez les plus jolies vues de Santorin. Une dizaine de kilomètres  pour cette ballade incontournable.
  • Randonnée entre Pyrgos et Perissa. Elle monte vers le monastère de Profítis Ilías et passe par le site antique de Théra. Deuxième immanquable si vous aimez la randonnée.

Que faire / voir à Santorin

eglise oia

A Oia, on échappe à la foule pour prendre ce joli clocher en photo

Alors en réalité pourquoi vient-on à Santorin? Que peut-on y faire?
Commencez par profiter de vos vacances.

  • Profiter de son hôtel, oui ça parait bête mais les vacances ça peut aussi être fait pour ça
  • Manger des spécialités…. surtout si vous ne visitez pas d’autres îles des Cyclades. Il y aura l’embarras du choix. Nous nous sommes fait un petit plaisir brique d’agneau, tzatziki et feuilles de vigne à Akrotiri
  • Contempler la vue de la falaise! De n’importe quel village sur la côte ouest de l’île. De Fira vous avez déjà une très jolie vue. Et c’est bien ce genre de paysages qui rendent cette île si unique.
  • Admirer le coucher de soleil. C’est d’ailleurs une des attractions principales du village de Oia, tout au nord de l’île.
  • Faire du shopping, vous ne serez pas en manque de magasins et de boutiques de souvenirs. Faut par contre pas compter sur des bons prix. 
  • Aller à la plage. Les plages les plus belles des Cyclades ne sont pas à Santorin. Cependant il y en a, alors pourquoi pas aller y faire un tour… on est dans une île après tout? De plus vous découvrirez la plage rouge, un peu atypique.

Vous voulez un peu plus d’actions? quelques visites et activités?

 
plage santorin

La plage rouge de Santorin

  • Faite la fête à Fira
  • Visiter les sites archéologiques, le site d’Akrotiri, une ville conservée sous les cendres, une petite Pompéi, et les ruines de Thera
  • Perdez vous dans les petits villages, comme celui d’Akrotiri ou de Pyrgos
  • Marcher sur le volcan de Santorin, nager dans les sources chaudes et manger sur la petite île de Thirassía en partant en tour organisé.
  • Faire une croisière autour de l’île, si vous n’avez pas eu la chance d’arriver en bateau

Si c’était à refaire, conseils et itinéraire pour 4 jours à Santorin

Conseils pour un voyage à Santorin

hotel a Fira avec piscine

Vieille église et hôtel à Fira

Maintenant que je connais un peu mieux Santorin, je sais que je ferais un peu différemment si je devais passer quelques jours sur cette île. Sur cette partie il s’agit clairement de mes conseils personnels et de mes goûts. Mais si vous avez parcouru un peu ce blog vous devez en avoir une idée. 

  • Réservez vos hôtels… 

Commencez par réserver votre hôtel. L’endroit est touristique et cher. Il faut donc réserver à l’avance pour avoir une chance d’avoir un bon plan et de pouvoir séjourner agréablement à Santorin sans se ruiner.

Passez par des plateformes comme Airbnb, Booking, HostelWorld.

Et il existe même un camping à Santorin : https://www.santorinicamping.gr/french/

porte santorin

Un peu d’insolite… Porte vers l’inconnu

  • Partez hors saison. Un conseil assez commun mais qui s’applique particulièrement à Santorin qui est une destination totalement saturée en été. Hors saison, vous aurez des prix plus doux et serez un peu moins envahis par la foule.
  • Réfléchissez à l’ordre de vos visites si vous êtes en itinérance dans les Cyclades. Arriver là après le calme d’Amorgos était peut être trop violent. Expliquant aussi notre avis mitigé.
  • Prenez votre temps, Santorin s’apprivoise

Itinéraire pour 4 jours à Santorin

plage noir paysage santorin

Vue de la plage noir et de l’église de l’archange Michael

Pour 4 jours je conseille l’itinéraire suivant, surtout si vous aimez marcher un peu (hors été):

  • Tour à la journée en bateau pour la caldeira avec repas à Thirasia
  • Randonnée au bord de la caldeira puis visite de Oia
  • Visite de Pyrgos avec randonnée jusqu’à Perissa avec visite de l’ancienne Thera, puis repos à Perissa
  • Visite de Akrotiri et de la plage rouge, en finissant par la plage et les falaises de Monolithos. Si vous avez une voiture vous pourrez suivre toute la côte Est facilement.

Maintenant, voila ce qu’on a vraiment fait…

Notre expérience Sac à dos à Santorin

Le double choc de l’arrivée à Santorin

santorin, falaises vue du bateau

Vue sur la ville de Oia (Ia) et ses falaises, lors de l’arrivée en Ferry

 

Pendant que Christophe essaie de combattre le mal de mer à l’intérieur du bateau, je monte faire des photos sur le pont. L’arrivée à Santorin c’est vraiment « Amaaaziiing », c’est la classe quoi, d’un côté l’île volcanique de Nea Kameni, de l’autre les villages blancs tout en haut des grandes falaises de Thira.
On est arrivé dans un autre monde, Santorin est unique.

Une fois au port on se précipite vers le bus public. En effet le ferry n’arrive pas au port de la capitale, Fira, mais au port de Athinios et les bus sont calés sur les ferry. Logique il n’y a rien d’autre au port.

Finie l’extase de l’arrivée, nous rejoignons Fira, et nous nous retrouvons dans une « ville ». D’ailleurs le voyage en bus jusque là nous aura déjà montré que l’île est beaucoup plus urbanisée qu’Amorgos.
Fira est remplie de magasins, de cafés, d’hôtels, et de gens. Nous sommes fin août début septembre, il y a des embouteillages de piétons dans les rues. Le prix de l’eau et des gyros pita, les « sandwich du coin » ont doublé.

Jour 1, Les plages de Santorin et le village d’Akrotiri

plage blanche, santorin

Je m’éloigne de la route et monte une petite colline pour avoir la vue sur la plage blanche, à l’ouest de Santorin

Pour notre première journée nous prenons un bus pour Akrotiri. Celui ci s’arrête au site archéologique non loin de la plage rouge que l’on peut rejoindre avec une petite marche. On nous avait conseillé cette plage et c’est vrai qu’elle est plutôt photogénique.
On n’a pas prévu de s’y baigner alors on continue la ballade.

De la plage rouge un chemin de terre remonte au village Akrotiri en passant au dessus de la plage blanche.
Malheureusement il ne s’agit pas ici d’un chemin de randonnée mais d’un chemin de terre poussiéreux. Sûrement beaucoup plus agréable à parcourir en quad ou en moto. On en croise d’ailleurs un certain nombre. Option que nous n’aurions de toute manière pas pu choisir, étant partis sans nos permis de conduire.
Toujours dans le coin, il est ensuite possible de continuer plus à l’ouest, jusqu’à la plage noir, puis d’aller tout au bout jusqu’à la pointe rejoindre le phare d’Akrotiri. Finalement ce que j’ai préféré dans le coin c’est peut-être traîner dans le village, malgré la beauté du bord de mer.

Pour un séjour balnéaire, il faut par contre mieux partir sur la côte est. Vous trouverez alors les grandes plages de sable noirs Perissa, Kamari, Monolithos et pourrez vous loger directement sur place.

prêtre sonnant la cloche

Alors qu’on explore le village d’Akrotiri, un prêtre apparaît pour sonner la cloche

De notre côté nous sommes un peu embêtés. Car on l’a dit sur cette île c’est « Plus urbanisé » ce qui veut aussi dire « plus difficile pour le bivouac ». Or on est encore des bivouaqueurs de la campagne pas des bivouaqueurs de ville…
Alors on cherche, on fait le tour, en s’éloignant mais pas trop, car on doit prendre le bus assez tôt le lendemain.

Dans la ville on trouve quelques bâtiments abandonnés et un château. On se doute cependant que ça doit être le repère des jeunes le soir. On repère dont une chapelle un peu plus loin mais il fait déjà nuit lorsqu’on la rejoint. C’est donc sans vraiment savoir si il y a vraiment une entrée officielle pour y accéder qu’on s’installe « en terrasse », on a plus trop le choix.

Jour 2, tour organisé pour les cratères de Santorin

vue Kea kameni

Sur le chemin des cratères du volcan de Santorin, tour dans le parc de Nea Kameni

4h du matin, il dit : « le jour se lève…»
« non il fait nuit….»
5h30 du matin: « réveille toi le soleil se lève, regarde là bas à l’ouest…. »
« Grrrr…»
6h du matin: « réveille toi le soleil se lève, de l’autre côté en fait…. »
« Ok, ok on y va…»

Après un réveil un peu rapide et un bon moment à attendre, nous reprenons le bus vers Fira pour rejoindre le port, prêts pour notre tour organisé en bateau, réservé la veille. De Fira on peut descendre à pied vers le port, louer une mule (6 euros) ou prendre le téléphérique (6 euros). En plein été je conseille de descendre à pied et remonter en téléphérique… sauf si vous avez la super forme. Ce n’était pas notre cas.

Source chaude

Les sources chaudes de Palea Kameni

Le tour que nous avons pris dure 3h pour 20 euros, il inclut :

  • Un premier arrêt sur l’île de Kea Kameni. On peut suivre la guide pour les explications ou marcher à son rythme jusqu’aux différents cratères du volcan de Santorin. J’ai trouvé intéressant de voir sur une carte comment l’île s’est modifiée en quelques centaines d’années avec les différentes éruptions. 
  • Un deuxième arrêt aux sources chaudes de Palea Kameni où il est possible de se baigner dans de l’eau… orange.

Pour finir la journée:

  • On marche sur la Calderia jusqu’à Imerovigli, c’est beau
  • On fait du stop jusqu’à Oia pour un rapide tour de la ville, c’est beau
  • On rentre à Parissa où on a réservé un hôtel de dernière minute, c’est cher 

Un départ de Santorin incertain

eglise perissa

Eglise vu de Perissa

On se repose tranquillement à l’hôtel avant de rejoindre le port où on nous dit….  gréve des bateaux. Décidément à chaque fois que je viens en Grèce il y a des grèves. On est donc coincé!

Le moins cher aurait sûrement été de rester à Santorin et de retenter le lendemain.
Mais on n’a pas envie de rester là, les hôtels sont super chers en dernière minutes, et vu l’heure on ne profiterait pas bien de cette journée de rab. Et en plus il y a le risque que la grève soit reconduite demain.
On prend donc le seul bateau (d’une compagnie privée) qui part aujourd’hui pour Paros. Il suffit de payer en cash le capitaine aux allures de mafioso. Demain, on décidera la suite du programme.

Santorin, notre bilan mitigé 

Alors quel est notre avis sur Santorin? Nos sentiments sont partagés et je pense que le bilan aurait était nettement plus positif si j’avais suivi les conseils de mon « moi du futur ».
Dans les points positifs vous l’aurez compris, les paysages sont tout simplement splendides.

eglise et drapeau le soir

Oia, magnifique fin de journée

Mais alors pourquoi un bilan mitigé, où est le négatif?
Déjà je pense que bien qu’on nous avez prévenus que Santorin était bien différente, nous n’étions pas assez préparés psychologiquement. Tout en sachant que l’île était très visitée nous l’imaginions tout de même plus naturelle.  On n’a pas l’habitude d’aller dans des endroits très touristiques en plein été, et on venait d’Amorgos beaucoup plus tranquille juste avant, ça joue.

On s’est aussi posé quelques questions… 
Est ce que tout ceci est vraiment normal? Santorin, n’est ce pas un peu « too much »? Un macdo, sérieusement, ici? Cette île n’est elle pas une catastrophe écologique? Des milliers de piscines, de clims, des bouteilles d’eau par centaines, des cafés qui ne veulent servir que dans des gobelets, des croissants emballés un par un…
Et pourquoi tout est tellement plus cher qu’ailleurs? qu’est ce que viennent faire toutes ces boutiques ici sur cette petite île perdue au milieu de la mer Égée? 
Tous les jours des bateaux de croisières déversent des centaines de personnes, ça semble délirant, irréel, comme le paysage lui même

Un peu trop de questions pour une si petite île…

 

Vous avez aimé, pensez à partager 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous aimez ce blog? Faites passer le mot :)