Galères de voyage à Hong Kong

En voyage tout n’est pas toujours simple et tout ne se passe pas toujours comme prévu. J’ai encore pu le remarquer à Hong Kong lors de mon premier voyage en solo.

C’est ça la vraie vie d’une « voyageuse sac à dos », d’une backpackeuse comme on dit maintenant!

Quand il faut:

Voici les quelques mésaventures de mon premier voyage à Hong Kong en 2012,  premier voyage en solo, pour une petite escale avant la Chine.

Galère 1: Trouver un hôtel pas cher à Hong Kong

hong kong chungking mansions

Bien sûr je n’ai pas choisi la simplicité, je n’ai pas réservé.
Je suis directement allé frapper aux portes des hostels, auberges de jeunesse, de la Chungking Mansions où se trouvent les hostels bon marché.
Déjà, il faut trouver l’immeuble, je suis descendue du bus (venant de l’aéroport) un arrêt trop loin. Puis après il faut réveiller, quand c’est possible, les gens de la réception, parce que 8h du matin c’est trop tôt. 9h aussi d’ailleurs.

Alors j’ai fait pas mal d’hébergements, montant est redescendant les 16 étages de l’immeuble (sous la chaleur), pour en trouver un dans mes prix et dont le gérant voulait bien se lever de son lit.

A l’hostel qui m’intéressait, un téléphone était à disposition pour appeler le gérant. J’ai appelé plusieurs fois et j’ai enfin eu quelqu’un.
Sort alors de la porte d’à côté une femme en pyjama qui ne parle pas un mot d’anglais (je comprends juste rien à se qu’elle me dit). Elle va chercher son mari, aussi en pyjama, qui sait au moins dire « room », « price » et ce genre de choses mais pas tellement plus. Ils écrivent sur le tableau en face du numéro du lit, la date d’aujourd’hui et la coche.

Ca y est j’ai trouvé ma maison pour la semaine!

Note:  Hostel de l’aile A en dortoir.
Travellers hostel, sûrement le moins cher mais pas super accueillant. environ 65HK$.
Payless guest house, plus cher (bien qu’en restant raisonnable pour Hong Kong), mais à l’air plus sympa. environ 120HK$.
Des chambres sont aussi disponibles.

Galère 2: Traverser une route à Hong Kong

skyline et starferry

Lorsqu’on en a marre des route on prend le bateau, vue sur la skyline de Hong Kong

Ca y est je suis installée c’est maintenant le moment des premières visites.
Il fait chaud, il y a du monde, mais surtout… impossible de traverser les rues facilement. Ils n’aiment pas les passages piétons et préfèrent trop souvent faire passer les piétons par un souterrain (en général il faut trouver le métro) ou pire un pont.

Mais pourquoi « pire » allez-vous me dire?
Parce que le pont, bien sûr, fait passer de centre commercial à centre commercial. Alors je me perds et quand je trouve enfin une sortie, je ne sais plus du tout dans quelle direction je suis. Voila comment perdre du temps à Hong Kong. Le bon côté c’est qu’au moins tu profites un peu de la clim quand tu te retrouves perdue dans un magasin.

Galère 3: Comment aller de Hong Kong à la Chine en train ou en bus 

Il me faut aussi acheter un ticket de bus ou train pour la Chine, pour Yangshuao ou éventuellement Guilin. Je décide d’aller au CTS – China Travel Service. Sauf que voila il faut le trouver. J’ai récupéré l’adresse mais je ne comprend pas encore très bien comment ça fonctionne ici.

Je demande à des gens et je me rend encore compte que tout le monde ne parle pas anglais. Les quelques uns qui le parlent, n’ont souvent aucune idée de la réponse. Finalement après avoir cherché un peu, je le trouve, caché dans un centre commercial (sinon c’était trop simple) au 33 Canton Rd.

Mais rien, ils ne vendent plus de tickets de train, il faut demander au moins 4 jours avant. Et les bus? ils n’en vendent pas du tout, il faut aller à Shenzen. Il faudra donc attendre samedi.

Changement de plan, je décide donc de passer par Guangzhou à la place de Shenzen car les bus y sont plus nombreux.
Vendredi je passe à la gare pour chercher un ticket pour Guangzhou et une fois à la gare j’apprends que d’ici je peux acheter un ticket de train Shenzen-Guilin.
Deuxième changement de plan donc, on revient vers l’idée de départ ou presque.

Ayé! J’ai mon ticket pour la Chine!

Galère 4: Utiliser internet à Hong Kong – attention Virus

Il m’arrive de temps en temps de descendre au cyber café au rez de chaussée de la Chungking Mansions pour pouvoir utiliser un ordinateur.
Sauf que cette fois lorsque je mets ma clé usb, avec toutes mes photos dessus, l’antivirus supprime tous mes dossiers. Quoi!!?
Bon ouf en fait je me rends compte que c’est pas vraiment mes dossiers qu’il supprime mais des imitations en « .exe ». Et oui il y a un virus qui traîne qui a fait n’importe quoi sur ma clé. Mais alors où sont les vrais dossiers avec mes photos?
Le mec du cyber veut formater ma clé. Mais il est fou?!!

En fait en cherchant un peu je comprends que les dossiers sont toujours sur ma clé mais en mode caché et « system », ce qui fait qu’on ne les voit pas.
Mais le virus est toujours là à créer des faux dossiers pendant que l’antivirus les supprime, ça peut durer longtemps.

La solution contre le virus et pour récupérer ses photos:
1) installer « malwarebytes » pour se débarrasser du virus
2) quelques lignes de commande pour remettre les dossiers dans leur état normal.

Ok, la prochaine fois je fais du ménage sur l’ordi avant de m’en servir.

Galère 5: Lorsque l’appareil photo fait des siennes

magasin photo hk

Dans le magasin du photographe

Mon appareil photo a un problème depuis déjà quelques jours/semaines. Je ne sais pas pourquoi mais des taches apparaissent sur l’objectif et c’est de pire en pire. Ce n’est plus possible, c’est le moment de faire quelque chose.

Je l’ai donc amené chez le réparateur à Hong Kong (ça déjà ça a été une expédition pour le trouver) et j’ai récupéré un appareil tout propre! Sauf que quelques heures après, dans l’après midi, l’écran s’est arrêté de marcher.
Oups je suis sur une île avec un ami, en ballade, loin des magasins de photos, je pars demain, et je n’ai plus d’appareil photo qui fonctionne. Si c’est pas la loose ça.

Verdict je retourne chez le réparateur chez qui je laisse l’appareil le temps que le gars revienne et le temps d’aller manger. Quand on revient l’appareil est toujours chez le technicien mais ils ne savent pas d’où vient le problème et n’ont pas le temps de réparer avant mon départ, logique ça prend en général au moins une semaine. Ils me remboursent donc la première réparation et je repars pour aller acheter un nouvel appareil avant le passage de la frontière.

Ok, j’ai un Olympus maintenant. Juste un truc, il a un chargeur à prise UK…

Galère 6: Récupération d’un visa pour la Chine

J’ai récupéré mon visa! Avec grosse commission mais assez facilement au final. En 4 jours.

Pour plus d’information, voir un article plus récent de notre dernier passage en Chine, comment récupérer un visa pour la Chine.

Par contre j’avais demandé 2 mois et j’ai seulement eu 1 mois. Il va falloir improviser, ca annonce quelques futures galères…

Voyage à Hong Kong septembre 2012

 

Vous avez aimé, pensez à partager 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous aimez ce blog? Faites passer le mot :)