El Nido, enfer ou paradis touristique

Nous arrivons à El Nido, sur l’île de Palawan.
El Nido est sûrement le coin le plus populaire de Palawan.
Pourquoi ? Parce que c’est beau. La ville en elle même n’a rien de spécial mais la baie de Bacuit juste en face est parsemée d’iles et d’ilots aux falaises calcaire. Un peu dans le style du sud ouest de la Thaïlande. Quand je vous dit que c’est joli.
Du coup, tout est fait pour accueillir les voyageurs. Aéroport, hôtels, bars, activités diverses… Le temps du petit village de pêcheurs est bien loin.

Première mauvaise nouvelle, un peu galère de trouver un logement à El Nido.
Deuxième mauvaise nouvelle, le temps se gâte, nuages et pluie…

Comment aller à El Nido

Commençons sur une information pratique, avant de passer sur les activités et notre expérience. Pour aller à el Nido il faut déjà rejoindre la région. Une fois aux Philippines c’est plutôt simple. 
En effet il y a un aéroport qui vous permet de venir en avion directement de Manille. Sinon vous pouvez aussi:

  • prendre un vol (ou un bateau) pour Puerto Princessa, puis prendre un bus.
  • prendre un vol (ou un bateau) pour Coron, puis prendre un bateau

Tour de moto autour d’El Nido

riziere el Nido

Pour cette première journée à El Nido nous décidons… de nous en éloigner. Enfin, de nous éloigner du centre ville. Pour ça, location d’une moto ! Nous n’avons pas pour objectif d´aller bien loin, mais d’explorer les proches alentours.

Prudente, à la fois en cas d’accident (on n’est pas des experts), et à la fois contre le soleil (marre de rougir), je me couvre de la tête au pied. Ça dénote un peu au milieu des habitants et touristes souvent en short, sans t-shirt ni casque.
Nous commençons par aller à Nacpan. Après une bonne route, une grande partie du trajet est sur chemin de terre. Le temps ne s´arrange pas, un peu de pluie pendant le trajet, averse à l’arrivée.
L’endroit nous plaît bien, dommage que l’on ne puisse pas monter au point de vue. Le chemin est bloqué à cause d’une bataille de propriétaire.

Un charpentier qui travaille à une construction sous laquelle on s’abrite, nous indique que l’hôtel d’à côté c’est un français qui l’a, il est marié avec une philippine. Et à côté, c’est un norvégien, il est marié avec une philippine. Et à côté un suédois, il est marié avec une philippine. Et à côté un australien. Laisse moi deviner « il est marié avec une philippine? ». Je crois que le développement de ces plages n’est pas prêt de s’arrêter.

Sur le chemins de Nacpan se trouve aussi des cascades. Il y a néanmoins de la marche et on vous demande de prendre un guide.

Nous partons ensuite dans le sud pour aller voir les plages de Corong Corong et Cabanas.
Arrivés à la plage de Cabanas, le lieu étant agréable nous nous y posons un moment.
En remontant sur la route principale, je réalise que cette plage et comme une bulle de confort occidentale et une bulle de beauté avec sa vue sur les iles de Bacuit. Le contraste me frappe sortie de la plage, la route, la végétation tropicale, les maisons brinquebalantes au bord de la route, les tricycles rouillés qui passent, c’est le retour aux philippines.

Island hopping, tour à la journée à El Nido dans les îles Bacuit.

el Nido tour

La principale activité et de se rendre sur les îles de l’archipel des Bacuit. J’aurais du le savoir, prendre un tour à la journée classique, dans un site ultra touristique, n’est jamais une très bonne idée. Encore moins autour du nouvel an! Pourtant on se fait avoir et le lieu me fait encore penser à la Thaïlande, mais cette fois au tour que j’ai fait à Maya beach et à James Bond Island. Ce n’était pas la meilleure partie de ce voyage en Thaïlande. Retiendrais-je la leçon cette fois?

Commençons quand même par la partie positive : C’est joli. Comme je l’ai déjà dit, ce n’est pas pour rien que le lieu s’est tellement développé.

Continuons par ce que vous devriez faire : Venir hors grosse saison touristique, et/ou louer un bateau privé en choisissant bien ces sites/horaires et/ou prendre un tour sur plusieurs jours. Il faut peut être combiner plusieurs de ces points pour un résultat acceptable.

Finissons par ce que nous avons fait : Le tour à la journée en pleine saison touristique (entre noël et nouvel an). Nous avons pris le « Tour A », c’est le seul que l’on pouvait prendre, à priori à cause du temps mitigé. Ça explique peut être aussi pourquoi c´était autant le bordel.

Notre expérience, le Tour A dans l’archipel de Bacuit

small lagoon el Nido

Nous avons rendez-vous à 8h40 pour un départ à 9h. Sauf que nous avons dû attendre que d’autres personnes s’inscrivent et sommes partis vers 9h30. Puis nous sommes allés à la plage et avons encore attendu, avec des centaines d’autres personnes, de pouvoir monter dans un des bateaux.Puis nous avons attendu dans le bateau que celui-ci arrive à sortir de son emplacement tellement c’était bouché.
Enfin partis ! Nous sommes une vingtaine dans le bateau.

Premier arrêt, la plage de 7 commandos beach. Certes elle est jolie, mais envahie par tous les bateaux qui s’y arrêtent au même moment. Il y a sinon un complexe hôtelier pour y dormir et retrouver de la tranquillité.

Deuxième arrêt, small lagoon. Soit disant on ne peut pas y aller à la nage, il faut prendre un kayak. Bon en réalité c’est tout à fait possible, mais tant pis, on a déjà pris un kayak. On slalome entre les bateaux pour rejoindre l’entrée de small lagoon. Une fois dedans on se détend, fait un petit tour et on essaie même le snorkeling. Pleins de petits poissons près du caillou où on se cale, sinon pas grand-chose. En rentrant, et rejoignant notre bateau garé tout au fond, cratchboom !
On se prend des kayaks en stationnement. Et voila quelques égratignures en plus.

Troisième arrêt, une petite plage où nous nous arrêtons pour manger.

Quatrième stop, secret lagoon. Sauf que le capitaine nous dit qu’il y a trop de monde et trop de vagues et qu’on remplace donc par un site de snorkeling.

Cinquième arrêt, Big lagoon, un long chenal peu profond, débouchant sur un grand bassin. Le « meilleur » pour la fin. Comme à chaque fois notre bateau à l’air de galérer pour se garer et fait partie de ceux qui sont le plus loin de l’entrée.

Tant pis on y va à la nage en passant entre tous les bateaux qui sont garés plus près. Pas pratique ensuite d’avancer dans le chenal en marchant. L’eau devient plus profonde et on a quelques minutes agréables à nager. Jusqu’à ce qu’ on comprenne que tous les bateaux n’attendent pas à l’extérieur, la plupart entre dans le canal!!!
On nous demande de nous décaler pour laisser passer. On le fait, pas trop envie de se faire écraser par des bateaux. Passant dans les deux sens forcement !! Puis le capitaine de notre bateau passe dans un Kayak et nous dit de ne pas trop nager au bord. Ouais enfin c’est pas comme si on nous laissait le choix ! Nous ne sommes pas les seuls à râler.

Autres activités à faire à El Nido

Massage, plongée, kitesurf, vous trouverez forcement quelque chose à faire.
Retrouvez dans notre autre article des informations sur les plages et logements à El Nido.
De notre côté après 2 jours nous continuons le voyage vers Port Barton.

Vous avez aimé, pensez à partager 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous aimez ce blog? Faites passer le mot :)