Dzogchen monastery et lacs tibetains

C’est reparti sur la route. Entre autostop et minivan, nous rejoignons le magnifique lac de Xinlu Hai, puis le monastère de Dzongchen où il est possible de faire de jolies ballades.

Comment aller de Dege au lac Xinlu Hai

Le lac Xinlu Hai, ou Yiluntsho, yihun lhatso, Yulong ,est un lac sacré se trouvant a environ 4000m d’altitude. 
Pour le rejoindre, nous allons tout d’abord au terminal de bus de Dege, se trouvant sur la route principale, en espérant attraper le bus allant a Manigango,à 40y par personne.
Malheureusement celui ci part a 6h du matin. Trop tot pour nous, on l’a raté.

On partira finalement en minivan pour 50y.
La route est bonne jusqu’a ce qu’on arrive au tunnel… en construction.
On passe donc par le col Trola : ~5000m. La route est nettement moins bonne, et il nous faudra attendre d’être redescendus de l’autre cote pour retrouver la route goudronnée. Très inconfortable mais vue magnifique, d’autant qu’on a la chance d’avoir un temps superbe ce matin.

En 2h30 nous sommes arrivés au point de vue sur le lac. Tout le monde descend pour une petite pause et pour en profiter pour faire les touristes. C’est soit le paysage, soit nous qui les intéressons.
Nous l’apprendrons plus tard, nous ne nous sommes pas arrêtés a l’entrée officielle, celle ci se trouve un peu plus loin.

Randonnee au lac Xinlu Hai

lac XinluHai tibet amdo

Nous marchons droit vers le lac.
Un habitant du coin nous voit un peu tard et nous rattrape pour nous faire payer une entrée. Rien n’a l’air bien officiel.

Prix par l’entrée officielle : ce serait 30y en 2016 mais nous n’avons pas vérifié
Prix par le point de vue (première vue du lac en venant de Dege) : 10y

C’est avec nos gros sacs sur le dos que nous visitons ce coin plutôt calme : 3-4 touristes chinois, 5-6 moines, 2-3 locaux louant des chevaux et… un blanc. Il est comme nous, il a du se perdre.

Nous marchons un peu du cote ouest du lac, puis prenons le chemin partant a gauche, a l’est. Le chemin longe le lac jusqu’à arriver derrière ou on a une jolie vue sur un glacier et un « village » de tentes.

Nous faisons demi tour, et ressortons du parc par l’entrée officielle. Grande porte, bus de tourisme, voitures, et guichet, ca fait tout de suite plus officiel.

Comment aller de Xinlu Hai a Dzogchen

Du lac de Xinluhai nous partons en autostop ce qui nous amène a la ville carrefour de Manigange, a seulement 8km. Il y a sinon surement des taxis.
Comme nous avons pris du retard sur notre planning et que la ville ne nous inspire pas plus que ça, nous décidons de continuer jusqu’a Dzongchen, toujours en stop.
Ca prend plus de temps pour arriver a trouver une voiture, il faut dire qu’on ne s’est pas mis sur la route principale.

C’est finalement les mêmes qui nous ont pris au lac qui s’arrêtent. Puis on monte dans une autre voiture ou le conducteur écoute un CD boudhiste.
Nous repassons un col et bien que la route soit de nouveau en terre, ca passe beaucoup mieux en 4×4 qu’en minivan.
On voit le très joli lac de Beyul Tsho de la route.
Mélange de haute montagne et de collines herbeuses parsemées de tentes et de Yaks, ca a vraiment son charme.

Nous passons d’ailleurs devant un grand champ rempli de tentes ou un festival se prépare. Partout dans la région c’est la période des show de chevaux. Nous espérons pouvoir en voir dans quelques jours a Yushu.

Se loger a Dzogchen, tu préfères le wifi ou des toilettes ?

Bon ca y est on y est mais, ou dormir a Dzogchen ?
Malheureusement nous sommes loin d’avoir la solution idéale. Nous n’avons pas dormi au monastère mais dans un des hôtels se trouvant dans la ville basse.
Tout ce que nous avons visité était du même style.
Sur l’enseigne une jolie photo de chambre bien jolie bien propre, mais on a… des toilettes au fond du jardin.
Enfin c’est une cabane sans toit avec le sol fait de planches en bois, et quand ils ont oublie d’en mettre, ça veut dire que c’est la ou tu fais ton affaire. Un pas de travers et tu tombes entre les planches. La salle de bain c’est un bidon d’eau dans le couloir

Ce qu’on voit sur la pancarte : Ce qu’on a vraiment :
ou dormir dzogchen pancarte chambre hotel dzogchen salle de bain tibet dzogchen couloir hotel dzogchen

Oui c’est vrai les petites maisons tibetaines a un ou deux étages c’est plus joli que les grands immeubles a la chinoise de Pelyul ou de Ganzi par exemple. Mais mince des toilettes quoi !
Par contre ils ont tous le wifi… enfin en théorie.

Visite du monastère de Dzogchen

dzogchen monastere randonnee

Dzogchen est un des six grands temples de la tradition Nyingma du boudhisme tibétain. Le complexe contient plusieurs bâtiments dont une grande école. Le lieu a l’air très actif lorsque nous allons visiter le monastère.

Apres nous être mélangés aux pèlerins et moines de visite, nous partons ensuite pour une randonnée dans la vallée des trois lacs..
Seulement le premier, . tsho shama, semble atteignable sans passer en mode alpiniste.
Du monastère, un petit chemin avance dans la vallée en traversant les drapeaux de prière poses sur la colline et monte doucement.
La direction est simple. Le temps étant clair, on voit au loin les pics acérés des montagnes a viser. C’est la vallée juste a gauche de celle des monastères.

Pour rejoindre le bon chemin, il faut passer des que possible dans cette vallée, traverser la rivière, et rester tout le long a droite de celle ci.
Que se passe t’il si vous restez a gauche ?
Alors comme nous vous allez passer de petits chemins de yaks a rien du tout, devoir vous frayer un chemin dans les buissons, voire passer au milieu de la rivière sautant de pierre en pierre.

Conclusion. Passez a droite, ce que nous avons fait au retour, c’est bien trace et beaucoup plus simple.
Point positif de cette marche : c’est joli et on peut partir directement du monastère.
Point négatif : Un peu trop de Yaks ont du passer dans le coin, vu les mauvaises odeurs et les mouches.

Il est aussi possible de partir en trek pour rejoindre Khorlomdo, via le col de Henak La, en partant par la prochaine vallée sur la gauche (ouest).
Une autre randonnée possible est de suivre la vallée des monastères pour rejoindre le patrul rinpoche togal practice cave. A vu d’oeil, ça a l’air de monter bien raide.

 

 

Vous avez aimé, pensez à partager 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous aimez ce blog? Faites passer le mot :)