Parc national Tierra del Fuego

tierra del fuego parc national

Nous sommes de retour à Ushuaia.
Nous décidons de seulement y visiter le parc national Tierra del Fuego où nous camperons deux nuits, le maximum autorisé. 

Le parc se trouve à plus de 10km du centre ville mais heureusement un couple de catalans nous prend en stop et nous emmène jusqu’à l’entrée. Youpi!

Mais de la pour rejoindre le camping, encore une dizaine de kilomètres….
Entre la route ou la randonnée en bord de mer, nous faisons vite un choix. Ce sera le « Costera Trail » jusqu’au centre des visiteurs Alakush. Ce centre de visiteurs ne nous renseigne pas beaucoup, « l’administration » partant à 14h!
Sinon, sur place, un restaurant bien rempli, des toilettes et un petit musée.

Nous en apprenons un peu plus sur les anciens peuples de la régions. Comme souvent, histoire un peu triste, ou « comment un peuple vivant depuis des milliers d’années dans un lieu se fait exterminer en quelques dizaines d’années par les européens, volontairement (tués par les chasseurs maintenant concurrents, ou les fermiers…) ou involontairement (changement des habitudes pour les civiliser, diminution de leurs nourritures, maladies…)  »

Le lendemain, c’est notre grosse journée, randonnée au Cerro Guanaco puis jusqu’à la frontière.

Dernière nuit au camping « Verde Creek ». Le lendemain, quelques ballades au sud vers la bay Lapataia puis nous repartons pris en stop par un bus repartant à vide. 

Les randonnées dans le parc Tierra del Fuego

tierra del fuego carte

Voici la liste des randonnées qu’on a faites dans le parc, en ordre de préférence.

  • Cerro Guanaco: La plus dur bien sur, le sommet étant à 973 mètres d’altitude. Mais qui dit montagne, dit vue. Une longue montée dans la foret puis dans les pierres. De plus en plus raide, mais le vent nous pousse, et je ne cesse de le remercier. Nous avons aussi vu deux magnifiques renards, dont un qui nous a suivi sur la route à quelques mètres seulement.
    Le chemin est assez bien indiqué. Cependant alors que nous étions en train de manger nous entendons un timide « hello! Hello! » , à une quinzaine de mètres, un « avignonnais » nous parle à travers les buissons. « vous montez ou vous redescendez », « euh on redescend », « vous êtes sur le chemin? je suis pas sur le chemin la non? ». En effet.
    Il aurait pu continuer un peu, ou couper droit à travers la foret pour nous rejoindre. Mais il décide de faire demi tour pour retrouver l’intersection ratée. Et c’est bien 15mins plus bas qu’on le recroise… « hello? ».
  • Paseo de la Isla: tout petit chemin qui permet de rejoindre le centre des visiteurs au camping sans trop passer par la route, de quelques minutes.
  • Costera trail: Chemin qui rejoint Zaratiegui Bay au centre des visiteurs. 8km suivant la cote.
  • Mirador Lapataia, Del Turbal, Castoria: courts chemins passant devant des barrages de castors et jolie vue sur la baie.
  • Senda de la Baliza: chemin longeant la bay Lapataia sur 1,5km.
  • Hito XXIV: long chemin, 7km aller-retour suivant le lac Acigami jusqu’a la frontiere Chilienne. Peu d’intérêt.

Alors qu’on nous avait indiqué que le parc était bondé, nous avons en realité rencontré peu de monde sur les randonnées. 
Emmenez de l’eau. Pas de fontaine sur place, mais seulement le restaurant qui en vend pour 5euros le litre.

One thought on “Parc national Tierra del Fuego”

  1. Christophe says:

    Jolies photos d animaux sauvages !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *