les îles Feroe : cartes et infos pratiques

Ça y est, vous avez découvert les îles Féroe et l’envie d’y faire un petit voyage vous titille? Que je vous comprends !

Dans cette article on vous permet d’en savoir plus sur cette région autonome du Danemark. Un petit guide qui vous permettra de découvrir que faire dans chaque région des îles Féroe et des informations pratiques pour bien préparer votre voyage. Que vous voyagiez avec un « petit » budget ou pas, en camping, auberge ou hôtel, en voiture, bus ou auto-stop, vous verrez que voyager dans les îles Feroe, c’est plutôt simple.

Sommaire
1. Carte touristique, que voir aux îles Feroe
2. Préparer son voyage aux iles Feroe
   2.1. Comment aller aux iles Feroe
   2.2. Comment se déplacer et se loger à l’interieur des îles
   2.3. Quand visiter les îles Feroe
   2.4. Combien de temps partir aux îles Féroe?

Carte touristique, que voir, que faire aux îles Feroe

Incontournables carte touristique iles feroe

Carte, top 5 des sites touristiques des îles Feroe pour un court séjour : Gasadalur, Mykines, Saksun, Gjogv, Kolsoy

Passons aux choses sérieuses, qu’est ce qu’on peut bien venir faire et voir sur ces îles ?!
On peut juste venir pour l’ambiance, les gens, la culture. On peut venir faire de la randonnée, un road-trip, ou encore blinder son séjour d’activités.

Alerte randonneurs : Plusieurs balades sont devenu payantes! Personnellement je ne cautionne pas du tout la pratique, transformant des chemins naturels en simple attractions touristiques et rendant le voyage encore plus cher qu’il ne l’ai déjà. Dans certains cas des mesures peuvent être en effet nécessaires, mais dans le cas des Feroe je ne vois pas vraiment de raisons valables.
Je vous conseille donc de ne pas aller sur ces chemins, avant que toutes activités deviennent payantes sur ces îles. Ne vous inquiétez pas, pour l’instant il y a plein d’autres alternatives sympas.

Vous trouverez ci dessous une description des îles et des principales activités touristiques à faire sur place. Mais en road trip, vous pouvez aussi juste rouler et vous arrêter à chaque point de vue intéressant et village mignon !
Et en randonnée vous pouvez laisser libre cours à votre imagination pour sortir des sentiers battus. Il y a bien plus à voir que les exemples ci dessous. Pour plus de photos et d’idées pour pouvez aussi aller voir notre itinéraire de 2 semaines aux îles Féroe.

  • Iles de Vagar
carte touristique vagar iles feroe

Carte des principaux points touristiques de l’île de Vagar

Si vous arrivez par avion c’est ici que l’aéroport se trouve, à côté du village de Sorvagur. Vous y trouverez quelques hôtels même si la majorité d’entre eux se trouvent dans les deux grandes villes Torshavn, et Klakvik. Cette île est très jolie, avec des beaux points de vues sur les petites îles aux alentours. Vous pourrez :

  1. Rejoindre Tindhólmur avec un tour organisé, une île abandonnée mais privée. http://mykines.fo/ .
  2. Prendre un bateau pour Mykines et voir la colonie de macareux. Payant http://mykines.fo/ ou via un tour https://www.guidetofaroeislands.fo/.
  3. Voir le village de Gasadalour et la cascade de Múlafossur Waterfall.
  4. Marcher au lac au dessus de la mer, Leitisvatn / Sørvágsvatn , la cascade de Bøssdalafossur et les falaises de Trælanípa (si vous n’êtes pas dans un tour tout compris, je le déconseille maintenant, devenu trop cher pour ce que c’est).
  5. Aller au point de vu du Trøllkonufingur (doigt de troll / sorcière, trollfinger) à partir de Sandavagur.
  • Iles Streymoy
map ile feroe torshavn

Carte des principaux points touristiques de l’île de Stremoy

On peut dire que c’est l’île principale, celle de la capitale, Torshvan. De la capitale vous pourrez réserver des activités à l’office du tourisme. C’est aussi là où vous trouverez le plus de logements, et un point central pour prendre des bus ou le bateau. En plus de la visite de la capitale, voici les activités les plus en vogue :

  1. Faire du cheval autour de Torshavn (ils sont tout marrant en plus leurs chevaux).
  2. Aller à Kirkjubour, le centre culturel et religieux des Féroe au moyen age.
  3. Visiter Nolsoy à 20mins de bateau seulement de la capitale.
  4. A Vestmanna, aller pécher, aller voir les grandes falaises en bateau pour observer les oiseaux, ou visiter le Saga Museum.
  5. Visiter Saksun, fjord, maisons aux toits en herbe (la ferme de Dúvugarðar), cascades, lac, tout au même endroit pour se musée en plein air.
  • Iles de Esturoy
Ile feroe, carte esturoy gjogv

Carte touristique de l’ile d’Esturoy

Deuxième plus grande île après Stremoy, c’est surtout dans le nord que les voyageurs se retrouve pour voir le joli village de Gjorv. Au sud un virée en voiture vous permet tout de même d’avoir des belles vues sur les îles du nord, et de faire quelques petites visites comme le lac de Toftavatn ou les petits musées Forni et de Gota.

  1. Admirer la plus haute cascade, Fossa, sûr l’île de Stremoy, mais qu’on voit mieux d’ici
  2. Aller voir le village de Gjorv qui plait beaucoup aux photographes grâce à sa gorge et son petit port
  3. Monter au Slættaratindur, on est plus trop dans la visite touristique, c’est une vrai randonnée. Mais on est obligé d’en parler car c’est le plus haut sommet des îles.
  • Les îles du nord – Nordoyggjar
Carte et photos des îles Feroe du nord

Carte et photos des îles feroe du nord : Kalsoy, Kunoy, Bordoy, Vidoy, Svinoy et Fugloy

Au nord se trouve un ensemble d’îles, effilées aux reliefs très découpés pour certaines, toutes petites et perdues au loin pour les autres.

  1. Kalsoy la plus fine, n’est parcourue que par une route. Plusieurs tunnels ont été creusés pour permettre de passer de vallée en vallée. On y va pour voir la statue de Mikladalur et faire une petite randonnée jusqu’au phare de Kallur.
  2. Kunoy reprend à peine plus de volume. Pas de site particulièrement touristique ici, mais toujours des petits villages, en bas de montagne abruptes et des randos. Pour les gens en manque d’arbres, on y trouve une mini forêt.
  3. Dans la plus grosse île, Bordoy, la population se regroupe dans la ville de Klaksvik. En dehors de celles ci, peu de villages et peu de routes, mais toujours un paysage très accidenté.
  4. Sur Vidoy, encore une seule route, menant au village de Viðareiði. Un des intérêts principaux était de pouvoir monter sur la montagne au dessus du village, mais cette marche est maintenant payante.
  5. Figloy (l’île aux oiseaux) et Svinoy, les petites îles de l’est sont presque inhabitées. Pas de route pour y aller, il faut prendre le bateau ou l’hélicoptère.
  • Les îles du sud Si ces îles sont aussi peu visitées c’est sûrement que malgré leur taille elles sont isolées du reste de la région. Pas de tunnel pour les rejoindre, il faut encore une fois passer par la mer ou par les airs. Il y a donc peu d’activités touristiques mais si le calme des autres îles ne vous suffit pas, cap au sud.
  1. L’ile de Sudoy semble encore plus calme que ses voisines, aussi beaucoup plus plate et verte, c’est le royaume des moutons. Bien sûr vous y retrouverez le style féroen dans les maisons, mais aussi des petites plages.
  2. Skuvoy et dimun, juste au sud sont des petits îles qu’il est possible de rejoindre en été en prenant des tours organisés
  3. L’ile de Suduroy est la plus éloignée et la plus grande des îles du sud. Une île que les randonneurs apprécieront avec de belles vues sur les falaises.
     

Préparer son voyage au îles Feroe

Comment aller aux iles Feroe ?

vagar aeroport

Atterrissage dans la brume, aéroport de Sorvagur, sur Vagar

Si ces îles restent encore relativement hors des sentiers battus ce n’est pas seulement parce que le climat y est exécrable, c’est aussi parce qu’elles ne sont pas si faciles à atteindre…. Attends… ne devrais-je pas dire qu’elles n’ETAIENT pas facile à atteindre?

Pendant longtemps elles ont été hors radars des touristes et agences, puis elles ont commencé à servir d’étapes pour les personnes se rendant en Islande. Enfin, avec le développement touristique le nombre de lignes aériennes a commencé à augmenter, et il y a maintenant des vols directs de Paris plusieurs fois par semaine!

  • Vol direct Paris – Sorvagur (avec Atlantic Airways)
  • Principaux vols direct d’Europe pour les îles Feroe: Reyjavik, Barcelone, Oslo, Londres Copenhague

Vous ne voulez/pouvez pas prendre l’avion?
Pas de problème le ferry faisant le trajet entre le Danemark (à partir d’Hirtshals) et l’Islande y passe.
Toutes les informations sur https://www.smyrilline.fr/. C’est aussi une bonne solution pour transporter une voiture. Par contre il faut un peu de temps et de patience… sur environ 38h.

Comment se déplacer et se loger sur place

Plusieurs possibilités s’offrent à vous, mais selon votre choix il va falloir un peu d’organisation. Vous pouvez aussi minimiser vos déplacements en prenant des tours organisés à partir des villes principales, notamment Torshavn (voir liste des activités).

Visiter les îles Feroe à la root : camping et auto-stop

elduvik toits végétalisé des garages a bateaux

A Elduvik, le stop ça ne marche pas bien… Photo : toits végétalisés de garages à bateaux

C’est la solution que nous avons choisie, le budget d’un tel voyage pouvant vite être important. Surtout… quand on n’a pas réservé à l’avance. Et puis… on aime bien ça.
Le camping sauvage est interdit, oups. Tout simplement car il n’y a pas de terrain public, tout appartient à quelqu’un. On peut donc dire qu’en théorie, ça comprend aussi le bivouac. Ceci dit, vous pouvez toujours demander au propriétaire si il vous autorise à camper dans son champ. Si vous le trouvez.
Heureusement, la bonne nouvelle est qu’il existe aussi plusieurs campings officiels pour poser sa tente en toute légalité, et profiter des infrastructures.  A retenir, il ne se valent pas tous, ni en prix, ni en qualité, et ils ne sont pas ouverts toute l’année.

Vous trouverez la liste avec les détails ici : https://camping.fo/locations

Attention aussi à la météo ! Le temps est très changeant, pluvieux, et surtout venteux. Je me rappelle à Klaksvik avoir regardé la tente de loin, en me demandant : « est ce qu’on aurait pas dû la démonter? est ce qu’elle va pas finir par s’envoler? ». Un soir, on a d’ailleurs été dans l’impossibilité de la planter tellement le vent était fort.

Pour la majorité de nos déplacements nous avons choisi de faire du stop. Ça marche bien dans le sens « les gens s’arrêtent et sont ultra serviables, parfois même trop », ça marche moins bien dans le sens « il y a peu d’habitants, donc parfois pas de voiture ». Gardez cependant en tête qu’avec l’augmentation de l’affluence touristique, les choses peuvent changer… dans le positif, comme dans le négatif.
A savoir, certains bus sont gratuits, voir la partie « transport en commun ».

Visiter les îles Feroe en version classique : voiture et logement

saksun

Saksun : certains lieux magnifiques ne sont pas accessibles en transport en commun, une voiture pourra vous être utile

La façon la plus classique, car clairement la plus pratique est de louer une voiture pour aller facilement partout.
Il faut juste penser à réserver à l’avance pour être sûr qu’il y en ait une pour vous. Pensez aussi au budget essence et péage pour les tunnels.

-> Réserver une voiture sur https://www.guidetofaroeislands.fo/faroe-islands-car-rentals

Pour le logement, vous aurez le choix entre hôtels, auberge de jeunesse, bed and breakfast et logements chez l’habitant.

Mais attention, le tourisme se développant plus vite que l’offre, il faut aussi réserver à l’avance pour avoir plus de choix, surtout si vous cherchez un hébergement à moins de 100 euros la nuit, ou en dehors de la capitale.

Visiter les îles Feroe en sac à dos, les transports en commun

helicoptere fugloy

Les transports en commun comprennent le bus, le ferry, et parfois même l’hélicoptère

L’auto-stop peut vous paraître trop aléatoire, la voiture trop cher ou peut-être n’avez vous pas le permis. Qu’importe. Vous avez la chance que les îles soient bien fournit en transport en commun : bus, ferry et même hélicoptère !

Vous aurez bien sûr moins de liberté qu’en voiture, vous ne pourrez pas aller partout, mais avec un peu d’organisation il est tout à fait possible de visiter beaucoup de choses en transport en commun. Comme souvent en France les horaires ne sont pas les même en semaine et le week end.
Tous les détails avec les horaires sur le site https://www.ssl.fo/en/

Vous pouvez acheter vos tickets à l’unité ou  prendre un pass 4 jours (500DKK) ou 7 jours consécutifs (700DKK) valable pour les bus et ferry (sauf pour aller à Mykines). Les pass peuvent être achetés à l’aéroport ou dans le terminal de bus de Torshavn.
Un bon plan, les bus restant dans la commune de Torshavn, les bus rouges, sont gratuits ! 

Pour les hélicoptères, les informations sur les horaires et les prix sont ici : https://www.atlanticairways.com/en/helicopter . 

Quand visiter les îles Feroe

Hosvik champs de fleur

Aux Feroe en été vous aurez peut être des fleurs, mais surtout des nuages

Pour profiter au max des longues journées, avoir un peu de soleil et pas trop froid, c’est simple la meilleure saison c’est en été. Il y a encore assez peu de touristes pour que ce soit faisable sans faire une crise d’agoraphobie, autant en profiter. De plus c’est l’été qu’il y a le plus d’activités, particulièrement en juillet où se déroulent plusieurs festivals de danse, musique et courses de bateaux.
Mais rien n’empêche d’y aller au printemps/automne où il peut encore y avoir de belles journées, ou même en hiver pour une toute autre ambiance enneigée et aux courtes journées. 
Dans tous les cas, et même en été, prévoyez des vêtements pour tous les temps. Il peut faire très froid même en plein août, Oubliez les robes et les débardeurs pour cette destination. Si vous comptez faire de la randonnée, pensez à amener des vêtements imperméables.

En une journée vous pouvez avoir tous les temps, je direz même plus, en 1 heure vous pouvez avoir tous les temps.

Combien de temps partir aux îles Féroe?

Une bonne partie des touristes ne vont aux Féroe que quelques jours, comme une escale sur le chemin de l’Islande. Alors pourquoi pas. Il est vrai que vue la petite taille de l’archipel vous pouvez voir l’ensemble des sites les plus connus en 3 jours. Enfin si vous avez une voiture.

Ceci dit pour un vrai séjour aux Féroe, en voir plus sans avoir à être au pas de course, peut être aussi rajouter un petit peu de randonnée, j’ai remarqué qu’une semaine complète se faisait bien. Même si ça ne permet pas de tout voir bien sûr, de nombreux voyageurs sont tombés sous le charme en environ 7 jours.

De notre côté nous sommes restés 15 jours mais nous avons voyagé en auto-stop, donc lentement, avons fait pas mal de randonnées, et aussi pris parfois le temps de ne rien faire. Clairement, quelqu’un avec une voiture de location et un peu plus pressé, en aurait fait beaucoup plus que nous dans la même durée, surtout si en plus il a de la chance avec la météo.

Vu notre rythme on aurait pu rester encore une semaine de plus sans problème, pour faire plus de randonnée ou visiter les îles du sud.

 

 

Vous avez aimé, pensez à partager 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous aimez ce blog? Faites passer le mot :)