La cote est, principaux sites de l’ile de paques

C’est sur la cote est, particulièrement à son extrémité nord, que se trouvent deux des sites les plus intéressants de l’ile.

  • Ahu Tongariki : plateforme rénovée où s’alignent 15 Moai
  • Rano Raraku : la carrière où étaient sculptés les Moai

Faire du stop à l’ile de pâque

 

autostop ile de paques

Pour cette excursion nous partons de bonne heure en stop. Après deux voitures et un peu de marche nous arrivons sur le site de Tangariki. Nous avons eu de la chance la deuxième voiture était celle de travailleurs se rendant sur le site. Enfin quand je dis voiture c’est plutôt camionnette. Alors c’est à l’arrière, les cheveux au vent, le cul entre une pioche et un coin d’échelle, au milieu des planches en bois, d’une brouette et d’une bétonneuse, que nous découvrons les paysages.
Le stop est encore assez facile au retour, sauf au sud de l’ile pour rejoindre Vinapu. La route est moins bonne et les voitures manquent.
Vers 16h30, après la visite de Vanuatu, on s’apprête à marcher encore de longs kilomètres. On est étonné et heureux d’être pris en stop par un employé du dépôt de fuel à l’entrée du site, puis par une famille habitant près du centre. Finalement facile le retour à la ville de Hanga Roa !

Les sites majeurs de Tongariki et Rano Raraku

rano raraku cratere moai ile de paques

Nous commençons directement par le site de Tongariki, comprenant 15 Moai alignés. Avec la lumière du matin sur la péninsule de Poike, et la mer en fond, le site est magnifique.
Nous suivons le bord de mer puis prenons un chemin vers l’intérieur des terres ou se trouvent d’étranges monticules de pierres. Nous voyons approcher un homme… nu. Ah non, il a un string et un sac à dos… J’ai l’impression d’un retour dans le temps un peu trop soudain. On ne peut pas continuer le chemin, c’est chez lui… Nous laissant perplexes, il continue son chemin vers les plate-formes de Tongariki.

De notre côté, nous partons vers notre prochain objectif, la carrière de Rano Raraku.
Ce site est d’après moi le plus impressionnant. Nous passons un long moment à nous promener au milieu des statues. Certaines étant encore accrochées à la falaise, en cours de réalisation, dont le moai le plus grand jamais sculpté, de 21m de long !
Cerise sur le gâteau on va ensuite pique-niquer au bord du lac du cratère où on retrouve encore de jolis Moai. Nous rejoignons la côte par le chemin « ara O te moai », chemin par lequel étaient transportés les Moais jusqu’à la mer et le long duquel on trouve plusieurs moai couchés.

Visite de la côte est de l’ile de pâques

Nous suivons ensuite la côte en nous arrêtant en particulier aux sites de Akahanga, Hanga Te’e et Vinapu. Ces sites sont peu restaurés et présentent des statues poussées de leurs socles, souvent couchées la tête vers le sol.
J’ai particulièrement aimé le site de Akahanga à cause de son atmosphère. Si il fallait ressentir quelque part l’atmosphère mystérieuse de l’ile, c’est pour moi le lieu. Paysage naturel et dramatique, les vagues s’écrasant contre les falaises de roches volcaniques, et en avant plan, ces statues, couchées. J’ai l’impression d’être dans un film de fin du monde. Ou de retour dans la série « lost ».
Il suffit sinon d’un peu d’imagination pour voir un vieux bateau d’explorateurs arriver au loin.

Mais la mauvaise nouvelle du jour, c’est que notre appareil photo à cessé de fonctionner à la carrière de Moai. Conclusion, le reste des photos de l’ile viennent du téléphone où de la gopro-vtin. Ce n’est pas de la super qualité.

Vous avez aimé, pensez à partager 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous aimez ce blog? Faites passer le mot :)