Location de vélo à l’île de pâques

Après ma plongée au Moai submergé, il nous reste encore quelques heures avant la tombée de la nuit.
Nous décidons de louer des vélos pour 24h. Ça nous fera donc cette après midi et demain matin.
Bon ou mauvais plan ? Nous ne sommes pas sûrs.

Les sites de Puna Pau et Ahu Akivi

oiseau ile de paques

Photographie d’oiseau sur l’île de Pâques

Nous prenons la route centrale pour visiter nos premiers sites. La sortie de la ville, Hanga Roa, est difficile, ça monte. Le vélo de Christophe déraille. Bien qu’il le répare, le changement de vitesse reste chaotique.
Mon vélo, ça se passe mieux. Le problème c’est plutôt moi, je ne suis toujours pas à l’aise à vélo et je n’ai pas les muscles du cycliste. Qu’on ne me dise plus que l’île de Pâques c’est plat !
Nous visitons :

  • Puna Pau : cratère où étaient sculptés les « chapeaux » des Moais, représentant en réalité leurs cheveux.
  • Aki Akivi  : Alignement de 7 Moais. Contrairement aux autres sites de Moai, ceux ci sont tournés vers la mer, mais aussi, alignés avec certaines étoiles.
  • Ana te pahu : une grotte, ou plus précisément un tube de lave, qui fut habité.
    Prévoir une lampe torche pour s’aventurer un peu plus.

Pour retrouver ces lieux, aller sur l’article itinéraire et carte de l’île de Pâques

Nous arrivons trop tard pour le coucher de soleil mais pas pour les chiens. A notre goût, un peu trop de chiens traînent la nuit et aiment aboyer ou courir après les vélos.

Cratère de Rano Kau

rano kau cratere ile de paque

Vue sur le cratère du volcan Rano Kau, plus beau volcan de l’île de Pâques

Devant rendre les vélos vers 14h nous partons de bonne heure. On a déjà mal aux fesses.
Christophe a changé son vélo la veille au soir pour en récupérer un… encore pire.
Les montées deviennent juste impossibles.
Or le plan d’aujourd’hui c’est de monter au volcan Rano Kau.

Au passage nous faisons un petit détour sur le port de Hanga Piko et le Ahu Riata, seul Moai de la journée. Puis nous nous arrêtons à la petite grotte de Ana Kai Tangata où nous adoptons 4 chiens. C’est fou le nombre de chiens qui nous aurons suivis pendant ces quelques mois de voyage.

Arrivés au début du chemin de randonnée qui monte au Rano Kau nous hésitons. La route est plus longue, mais théoriquement on a des vélos. Dans la pratique on prendra la route mais on passera le plus clair de notre temps à marcher en les poussant.
Il y a néanmoins un gros avantage à être passé par là.

En effet à l’arrivée du chemin de randonnée, votre première vue du cratère sera celui du mirador officiel : juste à côté de la route, barrières, panneaux et bien sûr quelques voitures arrêtées.
La vue est superbe comme ça, mais en passant par la route il y a un bonus. Vous avez alors la possibilité de prendre un chemin de terre partant sur la gauche (qui n’est pas indiqué sur toute les cartes), et qui rejoint le cratère par l’autre côté. Ce que nous faisons en laissant nos vélos dans les broussailles.
Le sentiment d’arriver sur un site naturel sans aucune construction humaine par un petit chemin au milieu de la nature est tout autre.

Le village d’Orongo

Pétroglyphe

Pétroglyphe au village d’Orongo sur l’île de Pâques

Nous suivons ensuite le chemin faisant le tour du cratère pour rejoindre le mirador puis continuons jusqu’à l’entrée du village d’Orongo. Cette partie du chemin ne semble plus entretenue, on marche entre des bosquets de fleurs nous arrivant jusqu’au torse.

Le centre des visiteurs du village d’Orongo contient plusieurs panneaux explicatifs et photos concernant le site. Le village n’était pas continuellement habité mais utilisé pour des cérémonies.
Il prit toute son importance lorsque la compétition de l’homme oiseau fut mis en place.
Non il ne s’agit pas de sauter de la falaise et d’essayer de voler. Mais ça semble tout de même avoir son taux de dangerosité.
Les participants devait désescalader la falaise, nager 2 km jusqu’aux petites îles rocheuses en face, et le premier à ramener un oeuf de Matutara(venant faire leur nid au printemps), était le gagnant.

Fin de l’après midi, sieste sur la pelouse entourée des chats de la maison. On méritait bien un peu de repos !

Galerie photo sur l’île de Pâques

Vous avez aimé, pensez à partager 🙂

2 thoughts on “Location de vélo à l’île de pâques”

  1. Gagnepain says:

    Bonjour

    J ai lu avec beaucoup d intérêt votre vécu sur l île de Paques
    Je compte faire ce voyage prochainement

    Certains voyagistes proposent l accompagnement de guides locaux pensez vous que la présence d un guide est nécessaire pour toutes les visites?

    quel est le temps nécessaire à votre avis pour visitez pleinement l île?

    Une semaine (6 nuits)?

    Pensez vous que fin novembre début décembre est une bonne période?

    Merci pour votre aide

    1. valeriane says:

      Bonjour,
      Je ne pense pas que la présence d’un guide soit obligatoire. Il y a beaucoup de chose a visiter et facilement par soi meme.
      Bien sur c’est toujours intéressant avec quelques explications. Vous pouvez vous renseigner a l’avance, partir avec un livre ou prendre un guide pour des visites ponctuelles (la carriere par exemple). 6 jours est un bon compromis pour visiter l’ile si vous ne prenez pas du tout organise. Sinon vous pouvez y rester moins longtemps.
      Decembre est un bon mois car peu de pluie et temperature en hausse. Mais bonne nouvelle toutes les periodes sont bonnes pour l’ile de paques! Il y a en realite tres peu de variation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous aimez ce blog? Faites passer le mot :)