Le nord de l’ile de paques, plages et cotes sauvages

Nous quittons notre Airbnb de Honga Roa pour rejoindre le nord et surtout… la plage de Anakena !
Nous dormirons deux nuits au camping là bas. Seul camping en dehors de la « capitale » d’Honga Roa. 

Randonnee sur la cote est de l’ile de paques

cote ouest ile de paques moai et chevaux

Encore une idée tordue, on part avec toutes nos affaires. Et comme on a décidé de rejoindre Anakena à pied par la cote est, ça ne va pas être une journée facile.
Et en effet c’est les pieds en feu qu’on arrive à la plage.
Mais la randonnée reste très agréable (si on oublie la partie mal au dos, mal aux pieds).
Pas de route de ce côté de l’ile, et bientôt plus de chemin de terre non plus. On suit un petit tracé quand on le trouve, ou passe tout droit en suivant la côte quand on le perd.
C’est sauvage et nous croisons surtout des chevaux et des vaches.
Peu de vestiges, ou peut être trop en fait, mais non restaurés et sans aucune indication. Il peut donc être difficile de vraiment les apprécier si on n’est pas archéologue.
Ceci dit j’ai beaucoup aimé et nous avons laissé nos sacs quelques fois pour partir en exploration.

A l’arrivée, nous retrouvons le chien de deux filles que nous avons croisé au début de la randonnée. Enfin il les avait suivi de Honga Roa. Nous le renommons bientôt « Amigo ». Au camping Anakena, un autre, bientôt nommé « Beige », vient squatter à coté de notre tente. Et vient même se coucher en plein dessus. Alors qu’on est dedans ! Euh un peu collant là quand même le chien ?

La plage d’Anakena et de Ovahe

Premier jour dans le nord. Au réveil ce n’est pas Beige que nous trouvons à côté de la tente mais Amigo !
Nous partons directement pour la plage d’Ovahe un peu plus à l’est. Amigo nous suit, puis Beige qu’on retrouve peu de temps après, puis « Collier », le petit dernier, nommé ainsi pour la lettre « C». On revient par un petit chemin suivant la côte.
Suite de la journée tout simplement sur la plage d’Anakena où se trouve des Moai très bien conservés et des petits paillotes pour manger ou boire un coup.

Direction Poike

Réveil de bon matin pour une randonnée longeant la côte jusqu’à la péninsule de Poike. Amigo est déjà au rendez vous près à nous suivre. Et il nous suivra en chien fidèle malgré la chaleur et les kilomètres. On passe quelques sites archéologiques comme celui de Te Pito Kura, Papa Vaka ou Pu O Hiro, et montons sur la péninsule de Poike avant de faire demi tour.
Nous retournons au camping pour récupérer nos affaires et faire du stop jusqu’à Honga Roa. Amigo, qu’on pensait pouvoir laisser se reposer tranquillement au camping, nous suit dès qu’on repart. C’est donc tristement qu’on monte dans une voiture et le voit quelques mètres derrière, au milieu de la route, regarder la voiture s’éloigner. Pauvre Amigo, je me sens si coupable de l’abandonner.
J’espère qu’il trouvera vite un maître ou au moins quelques nouveaux touristes à suivre.

Vous avez aimé, pensez à partager 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous aimez ce blog? Faites passer le mot :)