Moorea, requins et dauphins

Moorea est l’ile la plus proche de l’ile principale de Tahiti. Jolie, facilement accessible, on peut y faire de nombreuses activités. 
Arrivee le 26 Mai 10h15, depart 29 Mai 14h40.

Comment aller a Moorea?

Elle est facilement accessible en bateau ou par un vol de 10mins.
Le vol le plus court que je n’ai jamais pris!

Plonger a Moorea

dauphins moorea plongee

Je ne comptais pas plonger a Moorea jusqu’a ce que je me laisse convaincre par nos hotes de Tahiti.
Moorea est connue pour ses requins citron. Requin citron, ca sonne presque mignon. Mais il ne s’agit pas du tout de petits requins taille citron. Ils peuvent atteindre jusqu’a 3,5 metres.
N’ayant jamais vu en plongee de gros requins, j’ai bien envie de tenter.
Et voila comment a peine arrivés, notre premier apres midi se transforme en :
Petite baignade sur la plage de Tema’e et reservation d’une plongée pour le lendemain avec le club Moorea Blue Diving.

Nous sommes 4 a plonger, 4 Francais ce qui est apparemment plutot rare. La majorité des gens viennent des USA ou d’amerique du sud.
Avant meme la plongée les surprises commencent.
Le conducteur arrête le bateau, des dauphins sont la. Et en effet ils s’approchent très près, a toucher le bateau. Puis ils repartent tranquillement. A peine le bateau redemarré, ils reviennent et font la course. C’est le moment d’attraper l’appareil photo.
Magnifique. Ils passent a gauche, a droite, nagent gracieusement sous le devant du bateau. La mer etant tres claire on les voit parfaitement.
Apres ce moment magique le bateau accélère et nous arrivons au site de plongee.

Le moniteur attire les requins grace a la methode de «smelling ». Il s’agit de mettre une proie dans une boite en fer, l’odeur attirant les requins.
Nous sommes vite entourés.
Bien qu’ils ne soient pas agressifs en temps normal, il est difficile de rester totalement calme quand un de ces requins passe au dessous de soi, ou s’approche d’un peu trop près.
La règle est simple, rester derrière l’instructeur. Sauf que quand le requin arrive par derrière…
Autre règle de sécurité quand on a un appareil photo, ne pas tendre le bras vers le requin. Il pourrait être attiré par ce gadget gris et essayer de vérifier que ce n’est pas un poisson.

Apres un peu d’observation a distance raisonnable, on part au dessus des coraux. Nous croisons quelques poissons, des tortues, un banc de barracuda, et quelques autres requins passant par la, dont des pointes blanches et des pointes noires.

Randonner a Moorea

moorea montagnes randonnees autostop

L’ile de moorea est aussi une ile permettant de jolies randonnees grace a son relief decoupé.
Nous partons tout d’abord au belvedere avec un petit arret au lycee agricole.
Comme on manque de temps on s’y arrete juste pour boire un jus de fruit frais et gouter des confitures originales. Il est ici possible de faire une ballade dans les champs d’ananas.
Une fois au belvedere nous commencons la marche en montant au col des trois cocotiers (les chemins principaux sont maintenant signalés par des balisages de couleur), puis en redescendant de l’autre cote jusqu’a la cote sud de l’ile.
Cette redescente, en zigzag, est un peu moins marquee et le debut du chemin est tres etroit souvent coupé par des arbres couchés. Cependant il y a qu’un chemin et le trajet est assez evident, il faut descendre vers la mer.

Faire de l’autostop a Moorea

L’autostop marche plutot bien. Au debut,  nous sommes principalement pris par des « nouveaux polynesiens » de Moorea, ou de Tahiti, venu pour le week-end. Francais de metropole venus s’installer depuis quelques mois, annees, dizaines d’annees.
Le dimanche c’est plutot les locaux de Moorea:

  • Un diacre, trouvant que quand meme la jeunesse c’est n’importe quoi de nos jours ici. D’ailleurs il va surement aller en normandie pour sa retraite rejoindre ses filles, c’est plus calme. Le monde a l’envers !
  • Une famille qui fera marche arriere pour nous. Elle devait nous déposer avant notre destination mais décide finalement d’aller rendre visite a d’autres membres de la famille, et de nous laisser ainsi a destination
  • Un chauffeur professionnel, qui nous apprend pas mal sur la relation a la mer des polynesiens. Celui ci va chercher « son couple », comme il dit, au port, pour les emmener a leur hotel. Ca me fait reflechir a la notion de rôles. En effet dans une relation qu’auto-stoppeurs/conducteur, on monte a l’avant, on discute, on se tutoie.
    Mais si on était monté en tant que « client », la relation aurait surement était toute autre.

Kayak et snorkeling a Moorea, dauphins et raies pastenagues

raie pastenague moorea lagonarium

L’idee de base, aller voir les dauphins en Kayak. Pour cela il faut louer un kayak a Mark’s place au sud de l’ile et pagailler jusqu’au bout du lagon, c’est leur coin. Ils viennent apparemment souvent se rapprocher des kayaks, curieux.
Malheureusement, il y a beaucoup trop de vent, et on nous deconseille le trajet.
Comme dit Mark, dans un joli accent british « les dolphins sont a l’interieur mais près de le passe, il y a beaucoup courant ». Avec ce temps toutes activites kayak, au sud comme au nord semblent bien compromises.

On suit donc les suggestions de nos hotes et partons pour le lagoonarium.
Une baraque au bord de la route indique « lagoonarium », tu payes, quand meme presque 30 euros, et on vient te chercher en pirogue pour t’emmener sur une petite ile.
Ici sont construites quelques fares, petite cabanes pour laisser ses affaires et se prelasser a l’ombre avec vue sur l’eau claire. Cuisine et barbecue a dispo, eau/cafe/the/chocolat a volonté.
Jusqu’a maintenant, très sympa et intéressant, si comme nous vous avez un logement a l’interieur des terres. Mais beaucoup moins si vous etes dans un bel hotel au bord du lagon, voire dans ces mignonnes maisons sur pilotis.

Ce qu’il y a en plus par rapport a votre bungalow sur le lagon c’est donc :

  • un parcours de snorkeling, des cordes ont été placees pour pouvoir suivre un parcours avec son masque et tuba et voir pleins de poissons
  • le nourrissage des poissons deux fois par jour a 11h30 et 14h30.Pendant ce temps la on peut rester dans l’eau du lagon et voir les milliers de poissons arriver, ainsi que des petits requins pointe noire et quelques raies pastenagues. Wilfried, qui gère le lieu, leur a donné a chacune un nom, c’est des habituees.Wilfried me fait tester la nage avec Yvette (euh c’etait ca son nom?). Pas simple mais j’arrive a faire quelques metres dans l’eau tractée par Yvette qui vient ensuite se coller a moi ainsi que ses copines qui passent. Un oiseau vient lui chercher sa nourriture dans ma main. A côté, alors qu’il n’y a plus grand monde dans l’eau, je vois les requins pointes noires passer. Bien plus petit que ceux vues en plongee, ce n’est jamais bien rassurant quand il y en a un qui se met a foncer sur toi.
    Une fois remonté a la surface, il y a quelque chose d’impressionnant a voir leur petits ailerons dépasser de l’eau, comme dans un film de naufragés.

 

Vous avez aimé, pensez à partager 🙂

2 thoughts on “Moorea, requins et dauphins”

  1. Briçou says:

    Les photos sous marine, c’est cool :D. Je savais pas que t’avais de quoi en prendre ?!
    En tout cas, ça fait toujours autant rêver ! 😉

    1. valeriane says:

      Oui on a acheté une genre de gopro après les philippines lors de notre escale a Paris. Bon les photos sont vraiment pas top mais c’est mieux que rien. Ca me donne envie d’avoir un vrai appareil avec caisson du coup.
      Et pour le reve, attend un peu la suite! :p 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous aimez le blog? Faites passer le mot :)