Maupiti, petite ile tranquille

Maupiti, petite île tranquille entourée d’un magnifique lagon et de jolis motus.
De quoi faire rêver d’un voyage dans les iles de la société, en Polynésie francaise.
Camping sur une plage de sable blanc et noix de coco à la main, que demander de plus.

L’ambiance de Maupiti

camper sur une ile en polynesie

Notre tente posée au camping de Maupiti sur un motu, le rêve en Polynésie

On fait le tour de l’île principale en 9 kilomètres, et son sommet atteint les 380 mètres.
Pas de grands hôtels, mais seulement quelques pensions.
2-3 snacks/restaurants, quelques épiceries dont une que vous ne verrez surement jamais ouverte: ouverture lundi, mercredi, vendredi entre 7h30 et 12h.

Le bateau de ravitaillement ne passe qu’une fois par mois, ce qui entraîne pénurie d’oignons mais surtout… de glaces ! Sur le magasin est écrit « pas de glace jusqu’au 13 juin », c’est dans 15 jours !
Ce n’est donc sûrement pas la destination idéale pour un couple en lune de miel recherchant confort et activités, mais parfait pour un peu de détente dans une ambiance polynésienne.

Maupiti, la Polynésie économique

Vue de la randonnee

Vue de l’île de Maupiti arrivé au sommet de la randonnée, le mont Teurafaatiu

Vous l’aurez compris l’esprit ici est plutôt relax. Alors que faire à Maupiti?
Voici quelques idées d’activités gratuites:

1) Faire LA randonnée de Maupiti.

La randonnée monte au mont Teurafaatiu.
Elle n’est pas indiquée, mais tout le monde vous dira où est le départ. En face du snack Tarona, il faut prendre le petit escalier en ciment.
A faire absolument. Premièrement car il n’y a pas beaucoup d’autres activités à Maupiti, deuxièmement car la vue est juste fabuleuse. Ça grimpe bien à la fin, mais ça vaut le coup.

2) Aller pêcher

le motu eau transparente

Nous avons profité de notre deuxième matinée pour nous mettre à la pêche. Muni de notre fil, de notre hameçon, d’une canne à pêche et d’appâts prêtés par notre hôte, Gilbert, nous partons de l’autre côté de notre motu. C’est simple il faut aller vers les paaataates (… de coraux hein), comme on dit avec l’accent d’ici.  
On récupère aussi des bernard-l’hermite sur la plage, devant servir d’appâts de choix. Un peu trop d’ailleurs, à peine dans l’eau l’appât est décroché par des petits poissons.
Résultat:
Beau snorkeling, super paysage, mais point de poissons. Heureusement que Gilbert nous en offre pour notre repas du soir.
Il est aussi possible d’aller pêcher en kayak vers la fin de journée.

3) Observer la nature

Et surtout la loi de la jungle! ou la loi du motu.
Qui du petit gecko polynésien ou du gros insecte non identifié, aussi polynésien, va gagner? Tel de bons reporters de National Geographic nous observons, et comme de bons touristes nous parions. Le gagnant est le gecko qui d’un lancé de langue rapide ne laisse plus aucune chance à l’insecte.
Et pour la bataille crabe contre chien? Un point partout. Le gros crabe s’est fait manger, le petit s’est par contre bien défendu.

chien balade sur le motu

La bataille raie contre chien? On voit la raie partir à toute vitesse, le chien n’a aucune chance. Et contre les poissons? Apparemment le chien en aurait attrapé un. Mais nous on a surtout vu Tataou (légèrement renommé je ne me rappelle plus son nom), un des chiens du camping, sauter dans tous les sens dans l’eau pendant des heures à la poursuite de poissons, sans succès. Mais ça nous a par contre bien fait rire.

4) Faire le tour du motu à pied, ou « sortir le chien ».

Alors là il faut aimer marcher, parce que notre motu est particulièrement grand. On a bien marché 10 kilomètres, si ce n’est plus, avec un retour coté océan en plein cagnard.
Mais c’est joli, et je ne me lasse pas de regarder Tataou, qui nous a suivi tout le long, jouer dans l’eau.

5) Faire du Kayak

Notre pension prête des kayaks, idéal pour une petite ballade ou rejoindre l’île principale.

Maupiti, les activités payantes qui valent le coup

raie manta maupiti plongee

Et maintenant quelques activités payantes mais pour certaines, incontournables.

1) Plonger sur le site des raies manta ou côté océan selon les courants.

Je suis allée faire la plongée « manta ».
Les raies manta viennent sur le site régulièrement vers 9h30, une station de nettoyage s’y trouvant. La plongée est 100% tournée sur la recherche et l’observation des raies, très peu de poissons ou de coraux.
Mais de toute manière on est trop occupé par les mantas pour regarder autre chose.

Lors de cette plongée il n’y avait malheureusement que 5m de visibilité à l’horizontale à cause du peu de houle. Il était donc difficile de les repérer de loin. Mais heureusement elles se sont rapprochées et sont passées plusieurs fois juste au dessus de nous. On retient ses bulles et on les regarde passer tranquillement.

Ci dessous une vidéo des raies manta!

2) Aller faire des courses

Car quand on loge sur le motu Auira, c’est une activité en soi: 30 minutes de traversée de lagon à pied, ou en kayak, puis environ 4 kilomètres à pied jusqu’au « centre ville », enfin le village quoi. Et il reste le retour!

3) Aller manger une glace 

Ça commence comme pour faire les courses mais avec une glace au milieu. A manger dans un verre en plastique parce qu’il n’y a plus de cône, avec une paille parce qu’il n’y a pas de cuillère, mais que c’est bon avec cette chaleur!

4) Louer un bateau sans permis

Nous ne l’avons pas fait mais c’est une option intéressante pour visiter d’autres motus et aller voir le site des mantas en snorkeling. 6000 Cfp à la journée, 4500 Cfp la demie journée chez Crystal Kayak. 

Informations pratiques, où se loger, se déplacer

Il y a un camping sur le motu Auira, où nous étions.
Les pensions proposent en général des demi pensions.
Le stop marche super bien en cas de fatigue, mais l’île est toute petite et le tour se fait à pied ou à vélo.
Vous trouverez facilement du pain et il y a un marché jusqu’à 14h en semaine.

 

Vous avez aimé, pensez à partager 🙂

4 thoughts on “Maupiti, petite ile tranquille”

  1. Paris 17 says:

    etrange ce chien nomme tatoo —

  2. Cathy says:

    AAAAAH plongée raie manta TOOOOP !
    Plongée de nuit pour ma part avec ces belles de nuit il y a fort longtemps pour moi, qui reste un de mes meilleurs souvenirs de plongée !

  3. Diana says:

    Merci pour le récit !

  4. valeriane says:

    En esperant que ca t’aide Diana. Et si tu plonges, comme dit Cathy, c’est TOOOP.
    C’est clair Cathy je crois que ca y est je craque trop pour les raies manta!!!
    Peut etre qu’on en reverra qui sait :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous aimez ce blog? Faites passer le mot :)