Le sud d’Upolu en 4 jours

De retour sur l’ile principale, je décide de partir directement dans le sud qu’on m’a conseillé.

Jour 1, Saleapaga

La route passant dans les montagnes à l’est est très jolie. J’arrive un peu par hasard à faofao beach fale, à Saleapaga. Très bon « choix ». La plage est jolie, la famille est sympa, et c’est meilleur marché qu’à Lalomanu. Mais ma raison, c’est surtout « c’est juste là et j’ai envie de me poser ».

Jour 2, To Sua Trench

Le lendemain est très pluvieux mais je pars quand même en exploration avec un autre voyageur rencontré la veille. To sua Trench, une des images les plus connues de Samoa, puis la cascade de Sopo’aga, et enfin un petit tour à Lalomanu, c’était quand même mon but de la veille.

fale beach

Jour 3, Return to Paradise

Je réserve cette journée à la traversée de la côte sud. L’idée est de me rapprocher le plus possible de Manono-Uta, d’où partent les bateaux pour l’ile de Manono. Il n’est cependant pas facile de traverser l’île en passant par le sud, les bus retournant tous à la ville d’Apia, dans le nord. Heureusement le stop fonctionne plutôt bien.
Je finis ma journée à Matautu, dans une beach fale bon marché, Faimafili village resort. Mais je vais faire un tour dans l’après-midi au fameux resort « return to paradise » qui est juste à côté. La plage est connu grace au film de 1951 avec Gary Cooper. Il y avait apparemment la semaine d’avant une projection avec certains des acteurs et leur famille.
Dit en passant, la carte du centre d’information est fausse, ce qui m’a valu pas mal de marche et de détours.

manolo boat

Jour 4, Manono Island

Manono est une petite ile à l’ouest d’Upolu, il n’y a pas de route mais seulement un chemin en faisant le tour.
Pour les gens qui restent dormir sur l’ile le prix comprend 3 repas, le transfert en bateau et un tour en snorkeling.
J’arrive sur l’ile en début d’après midi avec trois autres voyageurs venant du pays de galles.
Je fais une petite ballade sur l’ile en passant par la tombe de Afutiti et un star mound. C’est une sorte d’ancienne pyramide, enfin de la pyramide il ne reste que quelques cailloux. Il faut malheureusement prendre un guide pour atteindre ces lieux car il n’y a pas de chemin tracé et indiqué. Mais avec un peu de chance il trouvera en route des fèves de cacao. A sucer pour son côté sucré et acidulé.

Dans la soirée, les hommes de la famille joue au jeu de dame avec une planche en bois et des bouchons de bouteille bleu et blanc, astucieux.
Le lendemain on part en snorkeling. Avec le soleil, la mer est vraiment d’un jolie turquoise. Beaucoup de coraux sont malheureusement morts à cause des cyclones des années 90.
La famille nous montre aussi comment tresser un panier en feuille de cocotier et comment faire du feu avec deux bouts de bois.
En rentrant à Apia avec les 3 gallois on découvre qu’on était en fait dans le même Shuttle bus de l’aéroport le jour de notre arrivée.
De retour à Apia, je recroise encore une « vieille connaissance ». Je commence à me demander combien de touristes tournent aux Samoa.

 

Vous avez aimé, pensez à partager 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous aimez le blog? Faites passer le mot :)