Fakarava, atoll des tuamotu

Finies les iles de la sociétés, nous changeons d’archipel. Nous passons à celui des Tuamotu.
Alors que les iles de la société sont des iles hautes, celles des Tuamotu sont plates, ultra plates, ce sont des atolls.
Un atoll ? En gros imaginez plusieurs ilots plats qui se succèdent jusqu’à former un anneau. A l’intérieur le lagon, a l’extérieur l’océan. Le lagon peut être tout petit ou énorme comme celui de Fakarava, où nous allons : 60km de long et 21km de large !

Je vous présente Fakarava :

Fakarava le nord ou le sud ?

L’ile est divisée en deux parties. Le nord où se trouve le motu principal avec le village de Rotoava et le sud où se trouvent de minuscules motus et le village de Tetamonu.

Donc en résumé :

Le nord de Fakarava c’est la où habite la majorité des habitants, où on trouve l’aéroport, et un village avec des commerces et des snacks.
C’est donc l’option la plus simple et la moins cher.
Le sud, ça a le côté mignon de la petite île perdue, c’est très jolie mais c’est isolé et il y a peu de choix de logements.

Que faire à Fakarava pour les non plongeurs

Les atolls c’est super sympa quand on aime plonger.
Mais pour les autres ?

Il faut le dire, étant donne la typologie d’un atoll, les activités sont de toute manière tournées vers la mer.
Mais ce qui est génial c’est qu’il suffit d’aller dans l’eau à deux pas du bord pour voir des poissons et des coraux. Vive le snorkeling !

Il existe aussi des excursions à la journée ou demi-journée pour aller voir d’autre motus avec de jolies plages, faire du snorkeling et bien sur manger local.

Coucou lecteur, pensees-de-voyage est maintenant aussi sur facebook et twitter! 
Suis-nous pour encore plus de news voyage. Et en plus ça nous fera plaisir 🙂

En partant du nord, sont proposés les tours suivants :

  • Lagon bleu demi journée 6000xpf
  • Lagon bleu journée 9000xpf
  • Visite du sud 12000xpf

Excursion sur le lagon direction la passe sud

tour fakarava snorkeling sable rose

Je pars avec Kariga 2, l’excursion est organisée par Fred, qui s’occupe aussi de la conservation de la réserve de Biosphere de Fakarava. Il ne se laissera pas faire par les chinois qui installent leurs business et usines dans le pacifique. Dans la semaine il attend l’Unesco. 40 personnes vont se déplacer! J’imagine la discussion à l’Unesco « Bon alors les gars qui y va? moi moi moi. plutôt moi, en tant que spécialiste des Mérous… non mais moi je suis absolument indispensable par contre. Euh je m’y connais en coco, prenez moi! je veux des vacances ça compte? Bon ok… on y va tous »

Tout commence avec 1h20 de bateau pour rejoindre le sud. Nous sommes 11 touristes dans le bateau, le nombre impair c’est ma faute, le reste étant des couples (dont 3 couples « mixtes », nouvelle détermination pour les couples hétéros, d’après la nouvelle règle christophienne du 1 juin, traité de Maupiti). D’ailleurs, cliché oblige, le beau gosse du bateau, forcement il est gay, et en plus en couple, pour rajouter aux défauts.

Je suis la seule plongeuse bouteille de l’équipe, je laisse donc tout le monde faire du « snorkeling dérivant », pour rejoindre le club de plongee. A noter, les masques et tubas prêtés pour le snorkelling sont de très mauvaise qualité. Mieux vaut emmener le sien pour ne pas avoir un tuba qui prend l’eau accroché à l’arrache à un masque qui prend l’eau aussi.

Je reviens pour l’heure du repas à 11h30. Installée sur la plage, je me goinfre de langouste, poissons grillés juste pêchés, brochettes, sashimi, pain coco, et riz. Bières et boissons sans alcool comprises.

On repart pour du snorkeling juste en face de la plage, où quelques napoléons et de jeunes requins pointes noires nagent . C’est presque mignon quand c’est petit !
Puis c’est reparti pour une dérivante pour qui veut, le bateau nous récupérant au ponton.

Dernière étape de cette journée, la plage de sable rose.
Niveau paysage ? Magnifique, c’est ce qu’on imagine d’un lagon.
Niveau aventure ? A part papy qui a bu la tasse, se faisant entraîner doucement loin de la plage (heureusement que le « sous-capitaine » a été vif à sauter dans l’eau), c’est plutôt calme.
Niveau scoop ? Depardieu est venu prendre un tour avec Fred deux fois, on s’en doute ils ont rigolé toute la journée. Catherine Deneuve, elle, c’est avec son bateau privé. Et le catamaran jaune là dans le coin? C’est celui du chanteur Antoine. Il s’est installé ici sur son bateau. Justement au moment où je me demandais qui pouvait bien vivre sur tous ces voiliers et catamarans croisés.

D’ailleurs ca y est on s’en va, fini les tuamotu, bonjour les marquises.
Et alors qu’on attend le départ au relais Marama, notre camping, qui vient rendre visite au proprio?!
Antoine bien sur!

Fakarava pour les plongeurs

Pour en savoir plus: « La plongée aux mille requins »

Vous avez aimé, pensez à partager 🙂

4 thoughts on “Fakarava, atoll des tuamotu”

  1. Bertrand says:

    Bonjour,
    Je suis tombé par hasard sur ton blog et je le trouve très sympa ! Nous sommes en voyage pour plusieurs mois et la prochaine étape est la polynesie francaise. On a vraiment hate, surtout en temps que plongeur (on est en nouvelle zelande et ici, c est plutot randos).
    En tous cas merci pour les infos.
    Notre programme c est : thaiti, moorea, huahine, maupiti, fakarava et rangiroa. Si il y a des spots des plongée incontournables, des randos ou des bons conseils je suis preneur 😉
    Merci

    Bertrand

    1. valeriane says:

      Merci beaucoup! C’est génial de pouvoir alterner période de randonnée et période de plongée comme ça. C’est sur vous allez adorer. Je ne connais pas ton expérience de plongée mais en tout cas la passe sud de Fakarava je conseille fortement!
      C’est un peu cher car il faut rajouter le bateau pour y aller, mais ça reste une de mes meilleures plongées, donc j’hésiterais pas.
      Faut demander des que vous arrivez vu qu’il n’y a pas des sorties tous les jours pour être prévenu.
      Super choix votre programme. Vous pouvez aussi faire un peu de randonnée sur Moorea, Tahiti et Maupiti si vous avez le temps.
      A Maupiti même si vous logez sur l’ile principale, c’est sympa de traverser le lagon jusqu’au motu de Auira. Marcher dans une piscine transparente c’est le top :).
      Bon voyage!

  2. Marie Sophie says:

    Hello, je regarde ton blog qui est super sympa.
    Petite question où logeais tu a fakarava dans quelle pension?
    Merci

    1. valeriane says:

      Bonjour et merci 🙂
      Pour Fakarava je faisais du camping au relais Mamara. Ils louent aussi des bungalows mais c’est assez basique. Je pense que tu dois trouver plus sympa en pension sur l’ile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous aimez ce blog? Faites passer le mot :)