2-3 jours à Rio de Janeiro

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

De Salvador je prend un avion direct qui me fait arriver assez tôt à Rio de Janeiro. Je ne pouvais pas aller au Brésil sans m’arrêter dans cette ville emblématique.
Je n’ai que quelques jours dans la ville avant le départ. Je vais donc me restreindre aux attractions principales.

Jour 1 : Installation à l’hotel à Botafogo

Après un vol de bonne heure, je prends un taxi pour rejoindre mon auberge de jeunesse réservée dans le quartier de Botafago.
Même si la plage est moins agréable que celles plus au sud, le quartier de Botafago est une bonne option pour ce loger à Rio, le quartier étant central et sur la ligne de métro. Il est alors facile de rejoindre les plages ou le centre ville.

J’arrive en fin de matinée et après m’être installée à mon hôtel je décide de rejoindre la plage de Copacabana.
Comme ce n’est pas très loin, et en plus tout droit, j’y vais à pied.
C’est une fois sur la plage, alors que je marche tranquillement et que le ciel se couvre, que je vois à quelques mètres trois hommes qui m’observent…
Ahhh…. mais c’est mes amis Polonais!
Décidément, ils ne sont jamais bien loin. Il se met à pleuvoir et nous passons la fin de l’après-midi à un café.
Avant de nous quitter, eux partant avec des flics (il ne fait pas bon laisser ses mégots n’importe où à Rio), et moi seule vers Botafago, nous échangeons nos programmes du lendemain. Nous devrions nous recroiser aisément.

Info: Attention Rio est énorme et venir de l’aéroport prend du temps. Encore plus en transport en commun!

Jour 2 : Le tour des attractions principales de Rio en une journée

Je me lève de bonne heure pour visiter Rio.
Comme il fait encore couvert, je décide de commencer par le centre ville. Les attractions étant assez bien indiquées (plans et panneaux partout) , je ne me perd presque pas.
Quartier de Lapa avec sa fameuse Cathedrale moderne à ne pas louper, l’escadaria Selaron, l’aqueduque carioca…

Je pars ensuite vers le quartier de Santa Theresa où voyant le temps s’éclaircir je décide d’aller au Christ Rédempteur pour une vue sur Rio.
Je commence par prendre un bus en direction de Cosme Velho. Puis abandonnée par le bus, à une entrée du parc, un « gardien » m’arrête le bus touristique passant par là. On court un peu après mais je réussi à monter dedans.
L’avantage de ce bus, par rapport au train qui monte au Chris et qu’il s’arrête aussi au point de vue Dona Marta.
Arrêt que j’ai adoré pour 3 raisons, il y a très peu de monde et donc tout son temps pour prendre des photos de Rio, on a une vue sur la montagne et le Christ, et j’y ai vu des petits singes.

Puis je remonte dans un bus touristique(toujours avec le même ticket du premier) pour atteindre l’entrée du site du Christ.
On sait tout de suite que c’est là en voyant le monde, la boutique de souvenirs, le restaurant etc. Il faut alors prendre un ticket et marcher un peu pour aller au pied de la statue. Mais je n’y reste pas, le coin est plus que blindé!
En effet la plateforme au pied du Christ est plutôt petite par rapport au nombre de visiteurs, ce qui rend la circulation difficile voir impossible sans écraser quelques pieds au passage. La solution? Y aller dès l’ouverture le matin!

Je redescends ensuite pour rejoindre le pain de sucre en bus. Dernière attraction de la journée. Je veux y arriver assez tôt pour avoir la vue de jour, mais pas trop tôt pour profiter du coucher de soleil.

La vue y est encore magnifique. Alors que je regarde le coucher de soleil, je vois les Polonais dans le téléphérique me faire de grands signes. Ils ne sont pas à l’avance, mais peuvent quand même profiter de la vue de nuit, qui n’est pas mal non plus.

Info: Pour rejoindre le Chris rédempteur, bus ou train. Mais aussi marche! Un chemin de randonnée permet d’y accéder. J’aurais bien tenté si j’avais eu plus de temps.

Jour 3 : Retour dans le centre et plages

Pour cette dernière journée je remonte vers le centre où je trouve enfin mon nouveau bikini brésilien. Oui je sais, le dernier jour, on peut dire que c’est un peu tard. Je vais ensuite voir le nouveau musée de Amanha, puis je longe la côte et les installations militaires. Je me fait d’ailleurs refouler lorsque j’essaie de passer le pont pour l’ilha das cobras, oups on n’a pas vraiment le droit d’y aller apparemment.
Je prends ensuite le métro pour Copacabana, monte au fort de Duque de Caxias, rien de bien exceptionnel ici, et rejoins la plage d’Ipanema.
Bien plus jolie que Copacabana à mon gout.

Il fait nuit, je reprends donc un taxi… pour l’aéroport. Pour une petite réduction, je rappelle mon taxi de l’aller qui m’avait donné sa carte.
C’est déjà le départ.

Jour 4-5… Que voir en plus à Rio

Quelques jours en plus n’auraient pas été du luxe pour profiter un peu plus de la ville.
Si vous avez plus de temps, allez au jardin botanique, allez jusqu’à Leblon, au parc Lage, faites une marche pour monter en haut d’une des nombreuses collines etc etc…

Vous avez aimé, pensez à partager 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous aimez le blog? Faites passer le mot :)