Maceio en mode poleuse

maceio

Jour 1: début violent

Après 25h de voyage, une arrivé dans la nuit, un dodo à l’hotel brazuka, et un petit déjeuner avec des français qui suivent la côte en moto, je pars pour chez ana Elena pas complètement en pleine forme. C’est pas loin a pied mais sous la chaleur ça devient une petite épreuve. Je rencontre aussi son chéri Julien.

Ici le soleil se couche tôt, peu après 17h. Je me ballade cette après midi sur le bord de mer et en profite pour repérer les lieux. La musique de pub d’un des candidats politique me reste dans la tête. la technique voiture qui passe avec musique à fond pour demander au gens de taper son numéro aux élections est assez original.
Puis je rejoins Ana à son école de pole avant que le soleil se couche.
S’ensuit 3-4h d’entraînements! Oui du coup je suis re-claquée et j’ai des courbatures.

Jour 2: piscine naturelle

C’est le moment de faire un peu plus de tourisme. La plongée étant impossible à cause du vent, on décide de partir en excursion piscine naturelle, pour 30 reais. C’est assez simple car il suffit de trouver les bateaux à voile sur la plage, enfin les rabatteurs te trouvent.
Par contre pour savoir à quelle heure il faut regarder a quelle heure est la marée. Ils y vont quand elle est basse.
L’activité principale est la barbote dans les piscines tout en grignotant et buvant un coup. Cocktail, jus de fruits, caiperinha, poisson et fruits de mer.
Les piscines se remplissent au fur et à mesure que la marée monte. Ca y est il fait repartir.

Nous rentrons en suivant la côté et nous nous arrêtons une bonne heure pour nous prendre en photo. Une position de yoga par ci, une pause glamour par là, ou un petit équilibre en passant.
Je teste mon premier Açai.
Tous les jours je teste de nouvelles boissons et nourriture.

Jour 3: Praia do Gunga

Petite excursion pour cette dernière journée. De nombreux choix s’offrent à nous mais n’ayant pas trop de temps nous allons à Praia do Gunga qui n’est pas trop loin en voiture .

C’est férié on y trouve donc beaucoup de brésiliens. De quoi manger, boire et y faire des activités sportives. Je retrouve la fameuse noix de coco à boire avec une paille. Pas de grand building juste des « cabanes » sur la plage.
En arrivant on paye  quelques riais pour monter en haut d’une petite tour pour un magnifique point de vue.

On ne rentre pas trop tard pour préparer la salle de pole. Ce soir je donne mon Workshop de chorégraphie débutant aux brésiliennes.
 

Vous avez aimé, pensez à partager 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous aimez le blog? Faites passer le mot :)