Le Machu Picchu 8 ans apres

Deja 8 ans. C’était mon premier voyage au Perou.
Mais le Machu Picchu etant un incontournable, majestueux site inca, décrété nouvelle merveille du monde, je suis de retour pour lui faire un petit coucou.
Apres le calme Choquiquerao, le Machu Picchu l’exubérant.

Comment rejoindre le Machu Picchu à petit budget

Et oui visiter le Machi Picchu coute cher!
Et cette fois je ne suis pas en tour tout inclus. Donc exit le train.

En effet, une manière classique (et tres agréable) pour qui a les moyens est de prendre le train à partir d’Ollantaytambo. Mais celui ci coûte de 50$ a 134$ l’aller simple. Je parle bien ici de dollars US!

L’autre solution est de passer de l’autre cote, via Santa Theresa jusqu’à Hidroelectrica.
De Cuzco des agences proposent des transferts à Hidroelectrica pour 30 ou 40 Soles. 
Attention à ne pas mélanger avec les transferts privés, eux proposés à plusieurs dizaines de dollars.

Une fois à Hidroelectrica vous pouvez prendre le train (12$ aller simple) ou marcher le long des rails (10km) jusqu’à Aguas calientes, ce que tout le monde fait, même certains tours organisés.

Visite du site du Machu Picchu

Note: les tickets peuvent se prendre à Aguas Calientes ou à Cuzco. Il y a un tarif simple ou avec extensions (acces au Wayna picchu et au sommet machu picchu)

Encore faut-il se rendre à l’entrée du site archéologique. Celui ci étant 400m plus haut.
Encore une fois deux solutions: prendre un bus ou monter à pied.

Le chemin ouvre à 5h, le site à 6h. On décide de se lever tôt pour y être à l’ouverture. Heureusement le camping municipal est juste à cote de l’entrée. Mais quand on arrive une centaine de personnes font déjà la queue (et ce n’est pas une exagération).
La montée est parfois difficile car embouteillée. En haut, des bus arrivent deja et la queue recommence.

Nous sommes quand même rapidement sur le site.

Bien que je suis un peu plus « blasée » que lors de mon premier passage il y a 8 ans (je ne saute plus partout en criant « ouais trop bien je suis au Machu!! Cool cool cool cool! »),  je trouve le site toujours aussi beau.
On se ballade d’abord tranquillement dans les ruines puis montons à la porte du soleil.

Pas très pratiques, certains chemins sont en sens unique et il y a une entrée et une sortie distincte au machu pichu. Nous devons donc ressortir pour pouvoir entrer de nouveau.

A 7h30, ça commence à bien se remplir. A 10h, c’est même l’embouteillage sur les sites principaux! C’est le moment de redescendre.

 

Vous avez aimé, pensez à partager 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous aimez ce blog? Faites passer le mot :)