De l’aéroport de Denpasar au centre de Kuta

kuta

Il est tard. J’arrive à Bali. Je l’avais dit, l’Indonésie, ça va me changer.
En effet j’arrive sous la pluie et la bonne humeur fait peur dans le coin. Enfin comme dans beaucoup de pays, il ne faut pas demander aux agents de l’immigration d’être aimables.
Mais apparemment, il ne faut pas non plus demander aux personnes à l’agence de taxi de l’être.
Il y a plusieurs façon de rejoindre le centre de Kuta et/ou son hôtel. A savoir, l’aéroport international de Bali se trouve en réalité à Kuta et non à Denpasar comme on pourrait le croire. Voici quelques options:

  • Prendre un des taxis de l’aéroport.
    Il faut passer à l’agence, très visible. Les employés sont en bleu. Il suffi de leur donner la destination où on va et ils donnent un papier avec le prix correspondant. On va ensuite chercher un des taxis bleus et on donne le papier au chauffeur. On paye directement à celui ci. Les prix ont bien augmenté, comme pour le visa à l’entrée d’ailleurs. 35$US pour le visa, 120 000Rps pour aller à mon hostel qui est vers le centre
  • Prendre un taxi « non officiel ». Il y a les taxis bleus… mais il y a aussi les autres!
    Ne vous inquiétez pas ils vous repéreront. Leur premier prix sera sûrement bien supérieur au prix d’un taxi de l’aéroport. Mais c’est négociable et ils peuvent donc se révéler un peu moins cher au final.
  • Le mode économique, marcher un peu et prendre un bemo. Ou autrement dit, une sorte de mini bus public au prix variant selon la distance parcourue, l’humeur du conducteur et votre nationalité.

Une fois dans le centre, les gens sont un peu plus souriants quand tu te ballades dans la rue, mais c’est souvent pour dire « bike? taxi? room?… »
Je vais m’y faire…

Vous avez aimé, pensez à partager 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous aimez ce blog? Faites passer le mot :)